En mai 1887, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe le Nord du département de la Meuse. Le phénomène blesse deux personnes et tue 19 bêtes à cornes.
 

Principales caractéristiques de la tornade                                                                      

* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 3,5 kilomètres (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : 150 mètres

* communes traversées : BRÉHÉVILLE (Bois la Ville), LISSEY (ferme de la Bergerie)
* département touché : MEUSE (55)
* altitude moyenne du terrain : 270 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : arbres brisés sur une distance de 1200 à 1300 mètres ; hêtre de deux mètres de circonférence brisé à hauteur d'homme et transporté à plus de 80 mètres ; échalas couchés à terre et quelques-uns emportés à 400 mètres ; tonneaux vides lancés en l'air et projetés à 250 mètres ; une femme soulevée par le vent et grièvement blessée en retombant ; ferme de la Bergerie (structure inconnue) presque entièrement détruite (mort de 19 bêtes à cornes)

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade 



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Des tonneaux vides lancés en l'air et emportés à 250 mètres

La presse locale fait part d'une tornade qui a frappé les territoires de Bréhéville et de Lissey (Meuse) durant le mois de mai 1887. Les informations recueillies sur cet événement permettent d'élaborer une trajectoire minimale certaine de 3,5 kilomètres selon un sens de déplacement de l'Ouest/Sud-Ouest vers l'Est/Nord-Est.

Sur une largeur de 150 mètres et une distance de 1200 à 1300 mètres environ, la tornade longe le lieu-dit Bois la Ville dans lequel les arbres sont endommagés. Un hêtre de deux mètres de circonférence est notamment brisé à hauteur d'homme et transporté à plus de 80 mètres.

A la sortie du bois, la tornade traverse une vigne et couche les échalas. Certains d'entre eux sont transportés à 400 mètres de distance. Sur la route de Bréhéville à Lissey, un voiturier a vu des tonneaux vides lancés en l'air et emportés à 250 mètres de distance ; lui-même a eu le bras fracturé. Une femme de Bréhéville a également été soulevée par le vent et grièvement blessée en retombant.

A la ferme de la Bergerie (commune de Lissey), les dégâts sont importants : on parle d'une ferme "presque entièrement détruite" (pas plus d'informations). Sur place, 19 bêtes à cornes ont péri et les pertes sont évaluées à 30 000 Francs.

Compte-tenu des dommages observés, la tornade de Bréhéville est classée en intensité EF2 sur l'échelle de Fujita améliorée.

En savoir plus sur les tornades