Le 1er mai 1811, une tornade de forte intensité (EF3) touche principalement la commune de Moyaux (Calvados) et provoque de nombreux dégâts dans le village, qui est traversé de part en part.
 
La tornade de Moyaux s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 2 cas certains pour la journée du 1er mai 1811, dont celui de Paris, classé d'intensité EF2.

Enfin, il est à noter que la commune de Moyaux sera de nouveau touchée par une tornade EF2 le 6 juin 1894, lors d'un probable outbreak.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Moyaux (14) du 1er mai 1811intensité maximale : EF3, soit des vents estimés entre 220 km/h et 270 km/h
* distance parcourue : 4 kilomètres
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : MOYAUX
* département : CALVADOS (14)
* altitude moyenne du terrain : 155 mètres (altitude approximative)
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles

* principaux dégâts : gros sapins brisés et jetés au loin ; 150 arbres fruitiers déracinés ou abattus ; deux pommiers de grosse taille déracinés et emportés à 40 mètres du lieu où ils étaient plantés ; 150 bâtiments emportés en partie ou renversés ; énormes branches d'arbres transportées à distance

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

Cliquer sur la carte suivante pour l'agrandir :
 
Tornade EF3 de Moyaux (Calvados) du 1er mai 1811. Trajectoire hypothétique compte tenu des informations disponibles. © Keraunos (fond de carte : carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
© Keraunos (fond de carte : carte de l'Etat-Major de 1820-1866)

 

Près de 150 bâtiments renversés sur une trajectoire de 4 kilomètres

La tornade de Moyaux du 1er mai 1811 est détaillée dans le journal de l'empire. Le phénomène survient vers 17h30, au sein d'un orage marqué par un bruit continu de tonnerre : "Hier, vers cinq heures du soir, il parut à l'ouest de cette commune un orage effrayant : le tonnerre faisait un bruit épouvantable et continuel : les vents étaient alors au sud-est. Vers cinq heures et demie, l'orage prit la direction du nord-ouest, et le bruit du tonnerre augmenta singulièrement. La nuée était agitée par deux vents qui soufflaient directement l'un contre l’autre."
 
Selon le journal, la tornade, qui traverse le village de Moyaux d'ouest en est, provoque des dégâts sur une trajectoire estimée à une lieue - soit environ 4 kilomètres - sans que le point de départ exact ne soit défini. La distance parcourue par le phénomène peut donc être supérieure en l'absence d'enquête de terrain menée a posteriori.
 
En s'avançant en direction de la commune, la tornade présente les caractéristiques habituelles d'un tourbillon, "qui avait la forme d'une colonne fort élevée d'une grosseur énorme par en haut, et dont une extrémité touchait à la terre". La largeur, estimée entre 7 et 15 mètres, semble largement sous-estimée, compte tenu du nombre de constructions endommagées (150 environ) sur une trajectoire si faible.

Sur son passage, la tornade de Moyaux, qui a ruiné plusieurs familles, produit des dommages qui relèvent d'une intensité EF3 : gros sapins brisés et jetés au loin ; 150 arbres fruitiers déracinés ou abattus ; deux pommiers de grosse taille déracinés et emportés à 40 mètres du lieu où ils étaient plantés ; 150 bâtiments emportés en partie ou renversés ; énormes branches d'arbres transportées d'un hameau à l'autre.
 
Enfin, il est à noter que beaucoup d'oiseaux ont péri dans cette tornade.
 

En savoir plus sur les tornades