Le 29 juillet 1844, une tornade d'intensité modérée (bas de l'échelon EF2) traverse le territoire de Floyon (Nord) et provoque des dégâts dans le village et dans la campagne. Aucun blessé n'est à déplorer.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Tornade de Floyon (59) le 29 juillet 1844intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 1,7 kilomètre (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : FLOYON (Chevireuil, village)
* département : NORD (59)
* altitude moyenne du terrain : 195 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles

* principaux dégâts : pommiers et cerisiers, parfois de grande taille, déracinés ou brisés ; toitures découvertes ; vitres brisées ; toiture d'un moulin presque entièrement enlevée ; pan de toiture assez considérable de l'église enlevé ; chariot emporté à 20 mètres
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade



© Keraunos (fond de carte : carte de l’Etat-Major de 1820-1866)


En savoir plus sur les tornades

Le journal de Toulouse du 10 août 1844 reprend le récit d'un témoin oculaire, au sujet d'une tornade survenue dans le territoire de Floyon le 29 juillet 1844 vers 16 heures. Le phénomène est décrit comme suit : "Un ouragan affreux, qui a jeté la désolation parmi les habitants de cette commune, s’est annoncé du côté de l’ouest par un bruit sourd, prolongé, semblable à celui d’une avalanche alpestre ; ce bruit provenait de la rencontre de deux nuages qui se sont trois fois entrechoqués ; il en est résulté aussitôt un tourbillon impétueux qui s’est élevé à une grande hauteur, et la trombe présentant l’apparence d’un cône de feu [...]"

Selon une trajectoire du Nord-Ouest vers le Sud-Est, la tornade frappe d'abord le moulin de Chevireuil, où la toiture est presque entièrement enlevée. Un chariot situé dans une cour est emporté à 20 mètres, sans qu'on ait pu retrouver les roues.

Dans des pâtures qui séparent le hameau du village de Floyon, de nombreux arbres fruitiers sont déracinés ou brisés. Dans le village, les maisons sont découvertes et les vitres brisées sur la place principale. Un pan de toiture considérable de l'église est également arraché : compte tenu de la solidité de l'édifice (construction en dur et toiture en ardoises) et des dégâts causés, nous pouvons considérer que la tornade a ponctuellement atteint le niveau d'intensité EF2 (bas de l'échelon).

Au-delà de Floyon, le témoignage cesse : la tornade peut donc avoir parcouru une trajectoire supérieure à 1,7 kilomètre - valeur minimale certaine à ce jour.

En savoir plus sur les tornades