La région Bretagne compte parmi les zones du territoire français qui présentent une exposition assez marquée au risque de tornade. Le nombre de tornades au km² y est légèrement supérieur à la moyenne nationale. En moyenne, on estime qu'il se produit environ 2 à 3 tornades par an sur cette région.
 
NB : les analyses climatologiques présentées ci-dessous permettent de dessiner les grandes lignes de la climatologie des tornades sur la région et de la mettre en perspective avec la climatologie nationale, le tout avec une méthodologie unifiée et homogène sur l'ensemble du territoire. Cette approche inédite porte toutefois sur un nombre encore relativement limité de cas pour chaque région : il est donc possible que certaines conclusions soient amenées à évoluer dans le futur, avec l'ajout progressif de nouveaux cas de tornades.

Répartition saisonnière

Les tornades se produisent en toutes saisons en Bretagne.
 
D'une manière générale, les tornades y sont un peu plus fréquentes durant la saison chaude (de mai à octobre). Cette dernière rassemble en effet environ 60% des cas recensés. Néanmoins, même si les tornades de saison froide sont minoritaires, leur proportion en Bretagne est très sensiblement supérieure à la moyenne nationale (40% des cas recensés contre 26% en moyenne). Ceci tient essentiellement à la position géographique de la région, qui l'expose aux tornades dans les contextes de traîne active hivernale.
 
Le mois qui rassemble le plus grand nombre de tornades est le mois d'octobre. A l'inverse, le mois le moins propice aux tornades en Bretagne est le mois d'avril.
Les variations de fréquence d'un mois sur l'autre sont toutefois peu marquées, et le risque de tornade est en définitive très régulier tout au long de l'année.
 
 
Répartition mensuelle des tornades en Bretagne. Fréquence des tornades mois par mois. (c) KERAUNOS              Répartition saisonnière des tornades en Bretagne. Fréquence des tornades en saison chaude et en saison froide. (c) KERAUNOS
 
 
 

Répartition horaire

Répartition horaire des tornades en Bretagne. Fréquence des tornades heure par heure. (c) KERAUNOSDes tornades sont observées en Bretagne à toute heure du jour et de la nuit. Même si l'on note, comme sur la plupart des régions, une fréquence maximum durant l'après-midi (41% des cas recensés), l'écart entre les différentes périodes de la journée est moins marqué qu'ailleurs en France.
 
La proportion de tornades nocturnes ou matinales compte parmi les plus élevées du pays. Cette caractéristique est commune à la plupart des régions soumises à un climat océanique.
 
 
 
 
 

Intensité des tornades

Des tornades de forte intensité (EF3) ont déjà été observées en Bretagne. En revanche, il n'a jamais été recensé jusqu'à aujourd'hui des tornades d'intensité très forte (EF4) ou violente (EF5) sur cette région. D'une manière générale, comme partout ailleurs en France, les tornades les plus fréquemment observées présentent des intensités faibles (EF0 ou EF1).
 
Les graphiques ci-dessous présentent la répartition des tornades recensées en Bretagne en fonction de leur intensité. Dans la mesure où les tornades de faible intensité sont très délicates à recenser pour les périodes antérieures aux années 2000, leur proportion dans ces graphiques est inférieure à leur poids réel (voir cette page pour plus d'informations sur la répartition estimée réelle en France).
 
 
Intensité des tornades recensées en Bretagne. Dans la mesure où les tornades les plus faibles sont délicates à recenser pour les périodes historiques, les intensités faibles sont sous-représentées de manière significative dans ce graphique. (c) KERAUNOS              Intensité des tornades recensées en Bretagne. Dans la mesure où les tornades les plus faibles sont délicates à recenser pour les périodes historiques, les intensités faibles sont sous-représentées de manière significative dans ce graphique. (c) KERAUNOS
 
 
 

Quelques records régionaux

tornade la plus forte :
Quatre tornades de forte intensité (EF3) ont déjà été recensées en Bretagne : à Trébeurden (Côtes-d'Armor) le 29 janvier 1836, à Saint-Jacut-les-Pins (Morbihan) le 6 juin 1896, à Priziac (Morbihan) le 20 octobre 1907 et à Lanrivoaré (Finistère) le 7 juillet 1975.
 
• tornade la plus longue :
La tornade EF2 de Tinténiac (Ille-et-Vilaine) a parcouru une trajectoire de 28 kilomètres le 15 décembre 2012.
 
• tornade la plus large :
La tornade qui s'est abattue sur Domagné (Ille-et-Vilaine), le 18 août 1890, a présenté une largeur de 600 mètres.
 
• tornades meurtrières :
La tornade EF2 de l'Ile-d'Houat (Morbihan) a fait un mort le 11 août 2004. Il s'agit, à ce jour, de la seule tornade meurtrière recensée en Bretagne.
 
 

Liste des tornades recensées en Bretagne

+ consulter la liste des tornades ayant frappé le Finistère
+ consulter la liste des tornades ayant frappé les Côtes-d'Armor
+ consulter la liste des tornades ayant frappé le Morbihan
+ consulter la liste des tornades ayant frappé l'Ille-et-Vilaine


Tout savoir sur les orages en Bretagne