Le typhon Vongfong le 14 mai 2020. Image NASA Worldview.

Le typhon Vongfong remonte depuis ce jeudi les côtes orientales des Philippines. Formé à l’est de l’archipel, il s’est rapidement intensifié pour atteindre temporairement un équivalent de catégorie 3 sur l’échelle de Saffir-Simpson. Il faiblit désormais sensiblement, mais continuera à provoquer des vents violents sur le nord des Philippines jusqu’à samedi matin en heure locale.

Mais ce sont surtout les précipitations engendrées qui risquent de causer des dommages dans les terres : le modèle WRF-ARW 5 km Global de Keraunos suggère ainsi des lames d’eau souvent comprises entre 200 et 300 mm d’ici samedi matin, avec des pointes supérieures à 400 mm sur les reliefs de l’est et du sud-est de l’île de Luçon, la principale île septentrionale de l’archipel. Les rafales pour leur part ne devraient dépasser 120 km/h que sur les zones littorales désormais, sauf sur l’est des Visayas où des pointes à plus de 160 km/h sont attendues.

Le typhon évolue dans une masse d’air surchargée en humidité (contenu en eau précipitable supérieur à 80 mm localement) et très fortement instable (MUCAPE > 3000 J/kg), ce qui favorise la formation de violents orages périphériques, qui accentuent localement les lames d’eau générées par le cyclone lui-même.