Orage très actif sur la région parisienne le soir du 9 mai 2020. Photo : Steven Blin.

Plusieurs systèmes orageux actifs se sont succédé hier samedi 9 mai en soirée sur Paris et sa couronne. C’est plus particulièrement l’ouest et le sud-ouest de Paris qui ont été concernés par les précipitations les plus abondantes : des lames d’eau de 60 à 70 mm ont ainsi été observées en quelques heures sur une zone couvrant les communes de Chaville, Meudon, Sèvres, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret, ainsi que les abords du 16ème arrondissement de Paris.

Ceci représente l'équivalent d'environ un mois de précipitations d’un mois de mai normal, tombées en quelques heures à peine. Si cela le positionne de fait comme un épisode orageux particulièrement pluvieux, la région parisienne a toutefois déjà connu des événements comparables ou plus sévères à de multiples reprises. Quels sont les principaux antécédents ?

Deux épisodes majeurs depuis les années 2000

>>> Le soir du 9 juillet 2017, des orages très pluvieux provoquent de forts ruissellements ainsi que des inondations dans le métro (photo ci-dessous). La station de Paris-Montsouris (14ème arrondissement) relève 67,7 mm en 24h, dont un exceptionnel 49,2 mm en 1h. La lame d'eau atteint même 98 mm aux Buttes-Chaumont (19ème arrondissement) ou encore 80,9 mm à Lariboisière (10ème arrondissement).


>>> La nuit du 6 au 7 juillet 2001 est marquée par des orages très pluvieux sur la capitale et sa couronne. La station de Paris-Montsouris relève 110 mm en 24h glissantes ; 121 mm sont mesurés à Bagneux dans les Hauts-de-Seine. On note par ailleurs 110 mm dans le 16ème arrondissement, 109 mm dans le 15ème arrondissement ou encore 87 mm dans le 17ème arrondissement. A Versailles, la lame d’eau atteint 103 mm. Il s’agit là de l’un des épisodes pluvieux les plus remarquables qu’ait connu la région parisienne.

Des épisodes plus anciens parfois remarquables, notamment en 1992

>>> La nuit du 31 mai au 1er juin 1992 reste dans les annales climatologiques parisiennes. Un orage exceptionnellement pluvieux s’abat sur le nord de la capitale : 192 mm sont relevés au square des Batignolles (17ème arrondissement), 144 mm à Saint-Ouen, 134 mm dans le 10ème arrondissement, 106 mm dans le 16ème arrondissement et 105 mm dans le 14ème arrondissement.

>>> Le 24 août 1987, des lames d’eau de 100 à 105 mm sont relevées dans les 6ème, 12ème et 13ème arrondissements.

>>> On peut également citer les orages du 19 juillet 1955 et de la nuit suivante. Le pluviomètre du Parc Montsouris a relevé à cette occasion 61,9 mm en 1h, dont un remarquable 32,4 mm en 15 minutes.

>>> Le 11 juillet 1932, on relève 104 mm à Asnières sous orage.

>>> Le 4 juillet 1926, plus de 140 mm sont recueillis à Montreuil.

>>> Et l’on se souvient des orages catastrophiques du 15 juin 1914 à l’origine de multiples effondrements sur le chantier de la future ligne 8 du métro. On déplore 11 morts.