L'ouragan Lorenzo le 29 septembre au lever du soleil, alors redevenu catégorie 4 - EUMETSAT



La saison cyclonique 2019 se poursuit avec une activité supérieure à la normale ces dernières semaines. Une onde tropicale classiquement sortie d'Afrique le 21 septembre s'est rapidement organisée en dépression puis en tempête tropicale trois jours plus tard. Au sud-ouest de l'archipel du Cap Vert, Lorenzo est devenu un ouragan en prenant une trajectoire nord-ouest. Sa trajectoire s'est ensuite incurvée vers le nord. Lorenzo, a atteint rapidement le stade d'ouragan majeur (catégorie 3) avant de faiblir quelque peu lors d'un remplacement du mur de l'oeil. C'est une fois ce processus accompli qu'une ré-intensification s'est opérée. Lorenzo a alors atteint le stade de la catégorie 5 dans la nuit du 28 au 29 septembre.

La catégorie 5 a été atteinte à une latitude de 25°N et une longitude de 45°W. Ceci est exceptionnel. En effet, jamais un ouragan de catégorie 5 n'avait été observé à cet endroit de l'Atlantique. Il est en effet très rare que les ouragans parviennent à devenir très intenses sur une latitude si nordique et sur une longitude si orientale.


Image satellite thermique de Lorenzo en catégorie 5 le 29 septembre à 3h UTC - GOES16


Au fil des prochains jours, Lorenzo va se diriger vers le nord-est, passant très près des Açores en catégorie 2 a priori le 1er octobre. Par la suite, une transition extratropicale devrait s'opérer à mesure qu'il va gagner vers des latitudes septentrionales. Un impact sur l'Irlande est prévu par le NHC pour la fin de semaine en tempête ou dépression extratropicale :