Arcus en approche sur l'Aigle (61) - Yann Noterbel


Un flux de sud-ouest chaud pour la saison s'est mis en place en fin de semaine dernière. Les températures maximales ont en plusieurs endroits battu des records décadaires sur l'ouest de la France notamment durant la journée du 13 octobre. Sur plusieurs postes, il n'avait jamais fait aussi chaud aussi tard dans la saison (à Mont-de-Marsan, Agen, Bourges ou Strasbourg par exemple).
A l'approche d'un thalweg d'altitude très dynamique par les côtes de l'Atlantique, un front froid s'est développé en cours d'après-midi puis a balayé l'ouest de la France avant le début de soirée. Ce dernier est rapidement devenu orageux, produisant pluies intenses et fortes rafales convectives.

Il a par exemple été relevé au passage des orages dans l'ouest :
- 113 km/h à Laval (53)
- 109 km/h au Plessis-Belleville (60)
- 107 km/h au Horps (72)
- 94 km/h à Savigny-en-Veron (37)
- 93 km/h à Angers-Beaucouzé (49)
- 93 km/h à Sabres (40)
- 91 km/h à Limoges-Bellegarde (87)
- 90 km/h à Poitiers-Biard (86)

Les fortes rafales convectives se sont donc accompagnées de fortes intensités pluvieuses dans l'ouest. Ainsi, des phénomènes d'inondations par ruissellement ont parfois été observés :







Plus tard dans la nuit, de nouveaux orages se sont développés par le Golfe du Lion, surtout actifs à partir du Gard, puis jusqu'à la vallée du Rhône en tout début de matinée. A Arles, dans le secteur de Pont de Crau, des dégâts venteux importants ont été reportés par La Météo du 13. Une enquête est en cours pour déterminer la nature du phénomène en cause (tornade ou puissantes rafales descendantes) :


Photo de Victoria via La Météo du 13



Photo de Victoria via La Météo du 13