Les pluies orageuses, parfois intenses, ont provoqué la mort de deux personnes dans le Var.

Un épisode de 4 jours

La journée du mercredi 10 octobre 2018 a marqué la fin d’un épisode méditerranéen globalement modéré, qui a concerné l’ensemble du pourtour méditerranéen français entre le dimanche 7 octobre et le mercredi 10 octobre.

La localisation de l’activité orageuse observée durant cette période est illustrée par les quatre cartes quotidiennes ci-dessous. On constate qu'aucune de nos régions méditerranéennes n'a été épargnée :



Des dégâts localement importants dans le Var

La journée du mercredi 10 octobre a été marquée par la remontée vers les côtes françaises d’une limite frontale de type front occlus, à tendance ondulante. Il s’en est suivi une réalimentation de pluies souvent fortes et parfois orageuses du Languedoc jusqu’à la région PACA.

Le département du Var a été plus particulièrement concerné par de fortes intensités pluvieuses et orageuses en fin d’après-midi du 10 octobre. Des lames d’eau sur 24h importantes ont été générées par ces précipitations : plus de 150 mm aux Arcs, plus de 130 mm à Draguignan, 111,8 mm sur l’île du Levant, ou encore 96,6 mm à Hyères - Le Palyvestre. De fait, deux zones ont été concernées par les pluies les plus abondantes : d’une part les environs de Sainte-Maxime et Roquebrune-sur-Argens ; d’autre part, Mandelieu-la-Napoule et son arrière-pays immédiat.

Photo : Var Matin

C’est d’ailleurs à Sainte-Maxime que deux victimes sont à déplorer suite à la crue de la Garonnette, qui a emporté le véhicule dans lequel elles ont été retrouvées sans vie. Des inondations localisées ont été observées par ailleurs dans certaines habitations, ainsi que des glissements de terrain.

On signale également quelques pompages de caves à Draguignan et dans ses environs.

Peu d’éclairs, mais des vents forts

L’activité électrique n’aura pas été le fait saillant de cet épisode. Les orages sont restés localisés et peu durables le plus souvent. Ce sont surtout le Var et les deux départements corses qui été les plus foudroyés ce 10 octobre. Côté Var, le pic d’activité foudre a été mesuré entre 18h et 19h locales ; les communes de Sainte-Maxime et de Roquebrune-sur-Argens ont été les plus concernées (52 et 39 éclairs respectivement).

Par ailleurs, de fortes rafales de vent ont accompagné ces pluies et orages, avec des pointes jusqu’à 98 km/h sur l’île du Levant et 100 km/h sur l’île de Porquerolles. Quelques dommages ont d’ailleurs été signalés sur la végétation et quelques toitures à Fréjus (Saint-Aygulf), ainsi qu’au Lavandou. Des investigations sont en cours afin de déterminer la nature exacte de ces phénomènes.