La fin du mois de mars est instable sur une grande partie de la France avec de fréquents orages notamment dans le sud. 

Impact proche à 240 m dans le Vaucluse le soir du 30 mars - Photo Jérémy BEGOT

Front froid orageux de la basse vallée du Rhône aux Alpes le 30 mars

Un front froid instable a ondulé plusieurs heures sur le sud-est de la France dans l'après-midi du 30 mars. Cette limite frontale s'est nettement déstabilisée en vallée du Rhône et l'on a pu observer quelques cellules orageuses au comportement rétrograde durant quelques heures.


Impacts de foudre près d'Avignon le 30 mars - Photo Jérémy BEGOT


Sous ces orages, des chutes de grêle, parfois proches de 2 cm de diamètre ont été relevées entre Gard et Vaucluse notamment. Cet axe frontal s'est révélé très actif puisque plus de 4000 éclairs ont été détectés entre la basse vallée du Rhône et l'est de Rhône-Alpes. Une rafale de vent à 96 km/h a par ailleurs été enregistrée sur l'aérodrome du Versoud près de Grenoble.


Grêle à Pujaut (30) - Photo @baaaarjoooot



Activité électrique observée le 30 mars 2018


Orages entre Provence et Corse dans la nuit du 30 au 31 mars et en matinée du 31 mars

Durant la nuit du 30 au 31 mars, de nouveaux orages, parfois bien actifs, se sont développés entre la Provence et la Corse, jusqu'au Golfe de Gênes à l'avant immédiat d'un thalweg d'altitude bien froid qui abordait les deux tiers ouest de la France. 


Foudre observée dans la nuit du 30 au 31 mars et en matinée du 31 mars


La masse d'air bien froide à l'étage moyen a contribué au maintien d'une instabilité significative sur le bassin méditerranéen :


Température et géopotentiel vers 5000 m dans la nuit du 30 au 31 mars

Ces orages ont produit des chutes de grêle ponctuelles, notamment à Ajaccio en matinée du 31 mars :




Nouveaux orages et tornade l'après-midi du 31 mars

De nouveaux orages ont éclaté à l'arrière d'un front froid secondaire sur l'Aquitaine en mi-journée du 31 mars. Ce front secondaire est devenu orageux en progressant vers l'est, notamment aux abords de la vallée du Rhône, jusqu'en Bourgogne où ils ont présenté un aspect plus organisé. Dans le sud-ouest, les averses se sont succédé dans un régime de traîne classique d'ouest/nord-ouest.


Cellules orageuses de masse d'air froid sur le sud-ouest du pays, la Catalogne, le centre-est - Image satellite MODIS


A l'avant de cette limite secondaire, des cellules orageuses ont éclos sur la Provence. L'une d'elles a produit une brève tornade dans la secteur de La Crau dans le Var. Voir cette page pour plus d'informations.


Photographies

Les clichés des orages des 30 et 31 mars sont présentés ci-dessous :