Des orages accompagnés de grêle et de fortes pluies ont concerné plusieurs régions du sud-ouest au centre et au nord-est ce 30 mai.

Les jours se suivent et se ressemblent. Une nouvelle dégradation orageuse active touche la majeure partie du pays ce mercredi 30 mai. La situation météorologique s'est en effet à nouveau dynamisée aujourd'hui avec le remontée d'un axe de thalweg faisant office de forçage synoptique. 
On observe sur l'image satellite vapeur d'eau la remontée d'une branche de jet par le sud-est de la France (teintes bleu foncé) : 




La convection s'est développée à l'avant de ce forçage d'altitude et un minimum dépressionnaire est parvenu à se creuser en sortie gauche de ce courant-jet, sur le centre du pays :




La masse d'air instable était donc propice au développements d'orages forts.

Dès le début d'après-midi, les orages se sont multipliés rapidement sur l'Occitanie, que ce soit sur le Languedoc ou sur Midi-Pyrénées. Ces orages, temporairement rétrogrades pour certains ont produit des chutes de grêle de 2 à 4 cm de diamètre et de très fortes pluies. Dans les Pyrénées-Orientales et sur les hauts cantons de l'Hérault par exemple, des lames d'eau horaires de 50 à 70 mm ont été relevées :


Grêle dans l'Hérault - Photo de Thomas Blanchard


La lame radar estimée montre clairement les foyers orageux les plus pluvieux, avec des estimations dépassant les 80/100 mm en 3h :





Plus au nord, l'activité convective est rapidement devenue virulente sur la façade est, entre l'Ain et la Franche-Comté puis sur les Vosges et la Bourgogne. Là encore, forte grêle et inondations locales ont été relevées sous les cellules les plus actives :


Grêle et inondations dans le Jura - Photos Claire Chabert et Le Progrès

Les foyers orageux, organisés en plusieurs multicellulaires ont poursuivi leur progression vers le sud de l'Alsace et le nord Franche-Comté en fin d'après-midi et début de soirée. D'autres ont gagné le sud Champagne d'une part, l'ouest et le nord du Centre d'autre.
Dans le sud-ouest, l'activité convective est devenue essentiellement fortement pluvieuse contrairement aux régions plus au nord où la grêle persistait.


Tuba en Saône-et-Loire

Un tuba a été observé dans l'après-midi à Gigny-sur-Saône et Saône-et-Loire par valentin_brnd09 qui nous a transmis ce cliché :




Photographies : 

Les clichés de cette journée du 30 mai sont présentés ci-dessous :