Des orages localement actifs, dans un contexte de marais barométrique persistants ont concerné la moitié sud du pays ce 21 mai.  

Depuis plusieurs jours, une situation de marais barométrique concerne la France avec des orages qui se déclenchent quotidiennement sur une bonne moitié sud de la France et sur les reliefs.
Ces orages ont été rarement forts et en raison de manque de dynamisme en altitude ont généralement produit des chutes de grêle de modestes dimensions (1 à 2 cm tout au plus) et de brèves mais fortes pluies.

Ce lundi 21 mai, l'instabilité est en hausse par rapport aux jours précédents. De plus, le contexte devient un peu plus dynamique, notamment en basse couche où une convergence des vents bien structurée s'est établie sur le centre-ouest. On observe bien cette convergence de basse couche sur la carte des vents de 14h UTC :




L'animation radar montre l'évolution de l'activité orageuse tout au long de l'après-midi. On note un axe plus actif au sein de la convergence sur le centre-ouest :




En l'absence de cisaillements profonds prononcés, la sévérité des orages a été limitée mais des chutes de grêle parfois abondantes (typiques de telles situations de marais barométrique) ont fréquemment été observées, sans que les diamètres ne soient significatifs. Des cumuls de pluies ponctuellement marqués ont également été relevés avec localement jusqu'à 30 mm en 1h dans le Poitou par exemple.





Par ailleurs, un tuba a été observé près de Cambrai (59) en fin d'après-midi par J. Cinoki :




Photographies :

Les clichés des orages de cette journée du 21 mai sont présentés ci-dessous :