De forts orages ont éclaté sur le relief du Massif-Central puis ont gagné Rhône-Alpes et la Bourgogne en cours d'après-midi.


Orages forts avec grêle et rafales de vent parfois destructrices

Les premiers orages ont éclaté sur l'Ardèche et la Lozère en début d'après-midi avec de bonnes chutes de grêle.
Une convergence de basse couche s'est organisée sur l'Auvergne puis a progressé sir Rhône-Alpes. En son sein, un système orageux multicellulaire précédé de probables supercellules s'est développé et a balayé Rhône-Alpes d'ouest en est. A son passage, des rafales de vent de 90 à 110 km/h ont très ponctuellement été relevées, notamment dans l'Ardèche ou la Drôme puis sur l'Isère.

Des dégâts venteux parfois significatifs ont été reportés sur l'Isère, notamment dans le secteur de Saint-Quentin-Fallavier et Voreppe en Isère où plusieurs arbres ont été déracinés et des toitures endommagées. En Haute-Savoie, la foudre a endommagé une école qui a été en intégralement incendiée.

L'atmosphère était très instable sur le centre-est avec des indices de soulèvement bien négatifs, de l'ordre de -6 à -8K au niveau des SBLI :


SBLI relevés à 15h locales


On notera par ailleurs une forte instabilité latente sur le sud-ouest du pays mais la zone est située à l'arrière du forçage d'altitude qui circule sur le centre-est sous la forme d'un thalweg d'altitude de courte longueur d'onde.

Plus au nord, entre l'Allier, la Nièvre et la Saône-et-Loire notamment, un second axe de convergence, plus étiré dans le flux a favorisé le développement d'orages moins mobiles mais parfois forts là aussi.
A l'arrière de ces deux MCS, de nouveaux orages ont repris entre le Puy-de-Dôme et le Beaujolais, étant là aussi parfois forts et très localement rétrogrades sur le nord du Puy-de-Dôme notamment.

Ces multiples foyers orageux se distinguent clairement sur l'imagerie satellite visible RGB :




Tuba à l'ouest de Saint-Etienne

Une virulente cellule orageuse s'est développée vers 15h à l'ouest de Saint-Etienne. Les échos radar laissent entrevoir la possibilité d'une supercellule. Un tuba a été photographié à l'ouest de la ville :