A la suite de la dégradation orageuse du 27 juin, de nombreux orages de masse d'air froid ont éclaté sur la France le 28 juin.



Arcus sur Lyon en soirée du 28 juin - Damien Liprandi

Orages de masse d'air froid très nombreux sur les deux tiers sud

Dès la fin de nuit et matinée du 28 juin, des orages forts ont circulé sur l'extrême sud-est de la France, produisant de fortes pluies et localement de violentes rafales de vent sur le reliefs des Alpes-Maritimes (plus de 100 à 120 km/h). Après une accalmie, de nouveaux orages ont éclaté sur la Provence puis des orages de masse d'air froid se sont développés de manière fréquente sur les deux tiers de la France.
Ces orages ont été parfois bien actifs, produisant des chutes de grêle de diamètres très modérés et des rafales de vent localement significatives (112 km/h à Millau - 12, 95 km/h à Ségur - 12, 90 km/h à Tarbes - 65).

Un violent phénomène venteux en cours d'étude a par ailleurs frappé Pézenas dans l'Hérault :




Photos SDIS 34 via France 3 Occitanie


Au moins un tuba et une trombe marine ont été photographiés au large de l'île d'Yeu. Un autre a été photographié au large du littoral vendéen :


Tuba et trombe marine près de l'île d'Yeu - Franck Augereau


En fin de journée, un front froid secondaire orageux s'est organisé sur le centre de la France. Il a balayé l'Occitanie, le Massif-Central puis Rhône-Alpes et le sud de la Franche-Comté et de la Bourgogne. De nombreuses structures orageuses de type arcus ont été observées (cf. photographies en fin de page).

Typiquement dans ces situations d'air froid, l'activité électrique a été plus disparate que la veille lors de la dégradation orageuse de masse d'air chaud. De fréquents impacts de foudre ont toutefois été détectés sur les deux tiers sud du pays :





Photographies

Plusieurs chasseurs d'orages ont photographié les orages lors de l'après-midi et soirée de ce 28 juin :