Un medicane s'est développé dans le sud de la Méditerranée le 30 octobre et gagnait la Crète en matinée du 31 octobre.


Image satellite infra-rouge à 3h UTC le 31 octobre - EUMETSAT


Dès la fin du week-end du 29/30 octobre, une dépression à cœur chaud s'est développée à l'est de Malte et au sud-est de la Sicile.
Dans un premier temps stationnaire, ce système dépressionnaire (90M) s'est ensuite décalé vers l'ouest de la Crète en matinée du 31 octobre. Cette dépression a acquis des caractéristiques subtropicales et répond aux critères du medicane.
Un vent moyen à 70 km/h et une rafale à 102 km/h a été relevée sur l'île de Cythère en Grèce, située au nord du centre dépressionnaire.

L'animation satellite de la nuit du 30 au 31 octobre met en évidence le développement d'un œil caractéristique de ce type de système hybride. Ce dernier est resté distinct une paire d'heures avant de devenir moins organisé :




L'analyse des vents par satellite (ASCAT) en soirée du 30 octobre indiquait par ailleurs l'occurrence de vents supérieurs à 30/35 nœuds sur le quadrant ouest du medicane :




Une activité orageuse ponctuellement significative a par ailleurs été observée, souvent au plus près du centre de la dépression :




Enfin, le diagramme des phases issu du modèle GFS confirme les caractéristiques de la dépression, plutôt symétrique à cœur chaud. Dans la journée du 31 octobre, la dépression devrait peu à peu perdre ces caractéristiques, devenant asymétrique à cœur froid