Des orages localement bien actifs éclatent des Pyrénées aux Alpes et au Jura dans la nuit du 10 au 11 juillet et en journée du 11 juillet.


Impacts de foudre sur la plaine de la Bièvre entre Vienne et Voiron en Isère - Alexandre Nicolle

Résumé de la journée

Dès la nuit du 10 au 11 juillet, des orages ont éclaté entre les Pyrénées et le Massif-Central, gagnant Rhône-Alpes et le sud de la Bourgogne en matinée du 11 juillet.

Après une accalmie vers le milieu de journée, les orages ont repris sur ce même axe, localement bien actifs sur le Massif-Central avec des rafales de vent comprises entre 70 et 80 km/h sur la Haute-Loire ou le sud de la Loire (Monistrol-sur-Loire et Saint-Etienne).
Ces orages ont gagné par vagues successives les Alpes et le Jura mais ils ne présentaient a priori pas de sévérité particulière malgré de fortes intensités pluvieuses temporaires.

L'animation satellite thermique ci-dessous montre l'initiation de la vague orageuse de l'après-midi par l'est du Massif-Central. Il s'agit de la phase convective la plus virulente de la journée avec une température au sommet des nuages qui s'est abaissé jusqu'à -65°C.




Globalement, l'activité a été moins intense qu'envisagé sur le centre-est, avec des systèmes peu durables et finalement assez mal structurés. Le passage orageux matinal semble avoir contribué au déphasage de l'instabilité et des forçages qui circulent sur l'axe Pyrénées-Jura-Alpes.

En cours de soirée, d'autres orages se développaient par le sud-ouest, entre le Béarn et le Gers, gagnant vers le nord-est. L'imagerie satellite montrait néanmoins une convection moins vigoureuse, avec des sommets qui ne se refroidissaient pas autant que dans l'après-midi. Fortes pluies et petites grêle sont tout de même observées.

Enfin dans la nuit du 11 au 12 juillet, vers 00h locale, un orage fort a balayé les communes d'Entre-Deux-Guiers et des Echelles entre Isère et Savoie. De fortes rafales de vent ont abattu plusieurs arbres et des tuiles ont été déplacées. Les clichés suivants ont été transmis par Yann Michallat-Farinaz de la page Facebook Chartreuse Chasseur d'orages :







L'activité électrique s'est tout de même révélée soutenue et l'on distingue parfaitement les différentes salves orageuses de ces 24 dernières heures avec au total plus de 27 000 éclairs de minuit à minuit :



Photographies des orages du 11 juillet

Les orages ont été photographiés dès la nuit du 10 au 11 juillet. Cliquez sur les miniatures pour les détails :