Arcus au large de Nice, non loin des pistes de l'aéroport, le matin du 28 février 2016. © Stéphane ROUSSONArcus au large de Nice, non loin des pistes de l'aéroport, le matin du 28 février 2016. © Stéphane ROUSSON.
 

Un épisode pluvio-orageux marqué a concerné les régions méditerranéennes les 27 et 28 février 2016. Celui-ci a été piloté par un vaste système dépressionnaire qui est venu se caler temporairement entre Catalogne et Baléares le samedi 27, avant de migrer vers la Corse où est venue circuler une dépression secondaire le dimanche 28.
 
L'épisode a ainsi débuté dès la nuit du 26 au 27 février par des pluies généralement faibles mais continues sur les Cévennes, accompagnées de quelques orages épars sur l'Hérault et le Var notamment.
 
La journée du 26 février a été marquée par des orages virulents en mer, et plus épisodiques sur nos départements méditerranéens. Les plus fortes pluies se sont organisées autour d'un axe frontal actif, qui a balayé le Roussillon en matinée, avant d'onduler jusqu'au soir entre Hérault, Gard, ouest des Bouches-du-Rhône et Var.
 
La journée du 27 février a vu l'essentiel des pluies se concentrer sur la Corse et le littoral varois.
 
Au total, des lames d'eau localement supérieures à 100 mm ont été recueillies sur le sud du Var, dans les environs de Bormes-les-Mimosas. Des cumuls proches de 100 mm ont également concerné les contreforts des Cévennes. Partout ailleurs, sur les plaines du Languedoc et de PACA, les cumuls ont le plus souvent oscillé entre 40 et 80 mm. A noter que des chutes de neige intenses se sont produite au-dessus de 1.000 mètres environ, générant des épaisseurs parfois supérieures à 80 cm sur les hauteurs des Cévennes et sur les reliefs du sud des Alpes. La station d'Isola 2000 s'est d'ailleurs retrouvée isolée suite à une avalanche et à un éboulement sur la route qui y donne accès.
 
Plusieurs trombes marines se sont formées durant cet épisode :
+ une trombe à Sète (Hérault) le 27 février à 12h20
+ une trombe à Hyères (Var) le 28 février à 07h40
+ une trombe probable à Sainte-Maxime (Var) le 28 février à 08h45
+ une trombe à Ramatuelle (Var) le 28 février à 09h18
+ une trombe probable à Carqueiranne (Var) le 28 février à 10h15
 
 
Trombe marine à Ramatuelle (Var) le 28 février 2016. © Hervé DERMOUNE         Trombe marine à Ramatuelle (Var) le 28 février 2016. © Tristan BERGEN
 
 
 
 
Retrouvez ci-dessous le suivi de cet épisode :
 
 

28.02 - 16h30 : dépression en approche de la Corse

L'enroulement des pluies autour de la dépression actuellement en cours de remontée depuis le nord-est de la Sardaigne vers le sud-est de la Corse est bien identifiable sur cette animation radar :
 
 
 
De fortes pluies orageuses persisteront sur la Corse jusqu'en soirée, jusqu'à l'évacuation vers le Golfe de Gênes de ce système perturbé. Des averses prendront le relais, générant des pluies plus épisodiques, mais ponctuellement fortes encore la nuit prochaine.
 
A noter par ailleurs que c'est un total de 4 trombes marines qui ont été signalées ce matin au large du Var, dont une certaine.
 
 

28.02 - 14h00 : fortes pluies sur l'est de la Corse

C'est désormais la Corse qui subit des pluies continues et soutenues, tout particulièrement sur sa façade orientale. Malgré un caractère convectif, l'activité orageuse est peu marquée. Un amas pluvieux circule par ailleurs sur le littoral varois, en produisant des pluis modérées.
 
A noter que des chutes de grêle de petit diamètre mais abondantes ont concerné les Pyrénées-Orientales en milieu de nuit dernière. La commune de Claira a été plus particulièrement concernée.
 
 

28.02 - 13h00 : une trombe marine en début de matinée au large de Hyères

Une trombe marine a été observée ce dimanche matin vers 08h00 locales au large de l'île du Levant, la plus orientale des îles d'Hyères. Le phénomène a été photographié par Tristan Bergen :
 
 
 
A noter que la trombe marine observée hier à Sète reste classée dans cette catégorie, en raison d'une dissipation sur la côte, sans aucun dommage au sol. Le témoignage du chasseur d'orages Vincent Deligny, présent sur place, permet en effet de considérer que le tourbillon n'avait plus qu'une influence marginale au niveau du sol lors de son approche de la terre ferme.
 
 

28.02 - 08h30 : quelques orages entre Var, Alpes-Maritimes et Corse

Au cours des dernières heures, des orages ont circulé sur les Pyrénées-Orientales, le Var, les Alpes-Maritimes et la Haute-Corse, notamment près des côtes. En ce début de journée, quelques cellules orageuses restent en activité au large de Nice, à l'est de Toulon ou encore sur le littoral oriental de la Haute-Corse.
 
Ci-dessous l'image radar de 07h00 locales ce dimanche 28 février localise les corps pluvio-orageux actifs :
 
Image radar de 07h00 locales, le 28 février 2016. © Météo France
 
 
Depuis le début de l'épisode, les lames d'eau avoisinent ou dépassent 100 mm sur les contreforts des Cévennes, ainsi que sur la région de Bormes-les-Mimosas dans le Var (épisode de catégorie R2). Partout ailleurs, les cumuls oscillent le plus souvent entre 40 et 80 mm (épisode de catégorie R1).
 
Ces prochaines heures, l'activité orageuse restera isolée et généralement peu intense sur ces régions. Des pluies parfois fortes restent toutefois attendues sur le Roussillon, en région PACA, notamment aux abords du Var, et en Corse.
 
La trombe marine survenue hier midi à Sète (Hérault) est toujours en cours d'investigation, afin de préciser la nature de son contact avec la côte ; son éventuel classement en tornade sera déterminé sur ces bases.
 
La localisation des orages enregistrés depuis hier est synthétisée sur cette carte :
 
Activité électrique détectée entre le samedi 27 février et le dimanche 28 février 2016 en début de matinée. Données Blitzortung. © KERAUNOS
 
 

28.02 - 02h00 : des orages isolés près du Var et sur le Roussillon

L'essentiel des pluies est remonté lentement vers le nord au cours des dernières heures, et circule désormais sur le nord du Gard, le Vaucluse et les Alpes-de-Haute-Provence. Les intensités sont faibles à modérées.
Des averses se reforment par le sud, en mer, et remontent en direction du Var. Jusqu'en fin de nuit, ces averses prendront parfois un caractère orageux et pourront s'avérer localement fortes. Des cellules orageuses circulent par ailleurs sur le Roussillon, notamment près des côtes.
 
Depuis le début de l'épisode, les lames d'eau approchent localement 100 mm sur les contreforts des Cévennes, et avoisinent le plus souvent 40 à 80 mm partout ailleurs entre Languedoc et PACA.
 
 

27.02 - 18h30 : fortes pluies du Var au Gard

Un cordon pluvieux très dense et localement orageux est désormais étiré de la Corse au Var et jusqu'au Gard. Sur cet axe, les pluies sont fortes, avec des lames d'eau horaires fréquemment comprises entre 7 et 10 mm. Les cumuls de pluie les plus significatifs (60 à 80 mm) sont observés pour le moment sur l'Hérault, sur l'ouest des Bouches-du-Rhône et dans le Var, au nord du Lavandou.
 
L'image radar ci-dessous (18h30) montre bien cet axe pluvieux actif :
 
Image radar de 18h30 locales, le 27 février 2016. © Météo FranceImage radar de 18h30 locales, le 27 février 2016. © Météo France
 
Ces prochaines heures, les pluies vont stationner sur les mêmes départements, avant de se concentrer davantage aux abords du Var en cours de nuit, tout en prenant localement un caractère orageux marqué.
 
 

27.02 - 14h00 : une trombe dans l'Hérault et de fortes pluies orageuses

Les pluies faibles qui ont circulé la nuit dernière sur le Languedoc et le Var, et de manière plus continue sur les Cévennes, ont cédé la place ce samedi matin à un système pluvio-orageux qui a balayé le Roussillon, pour stationner depuis la fin de matinée entre Hérault, Gard et ouest des Bouches-du-Rhône.
 
 
Image satellite Météosat canal visible du 27 février 2016 à 13h00 locales, montrant le vaste enroulement dépressionnaire centré sur la Catalogne.Image satellite Météosat canal visible du 27 février 2016 à 13h00 locales, montrant le vaste enroulement dépressionnaire centré sur la Catalogne.
 
 
A cette heure, les cumuls de pluie depuis le début de l'épisode avoisinent déjà 50 à 70 mm sur l'Hérault, en particulier au nord de Béziers. Ailleurs, entre l'est de l'Hérault, le sud du Gard et l'ouest des Bouches-du-Rhône, les lames d'eau avoisinent 30 à 50 mm. Des valeurs identiques sont enregistrées également localement sur le Var.
 
A noter qu'une trombe marine a été aperçue dans les environs de Sète, dans l'Hérault, peu après midi. Cette information a été transmise via les réseaux sociaux et confirmée par V. Deligny, chasseur d'orage présent sur place. Le phénomène semble s'être fortement approché des terres et s'être dissipé en touchant la côte.
 
L'activité électrique a été modeste jusqu'à maintenant dans l'intérieur des terres ; une cinquantaine d'éclairs ont été détectés depuis le début de matinée entre Languedoc et Bouches-du-Rhône. Une activité orageuse très soutenue est en revanche en cours en mer, notamment au sud de Marseille comme l'illustre la carte ci-dessous :
 
 
Activité foudre le 27 février 2016, entre début de matinée et début d'après-midi), détectée par le réseau Blitzortung. © KERAUNOS
Activité foudre le 27 février 2016, entre début de matinée et début d'après-midi), détectée par le réseau Blitzortung. © KERAUNOS