Localement plus de 400 mm en 36h

Un épisode pluvio-orageux de forte intensité a concerné l'est de la Corse, et dans une moindre mesure les abords du Var, le Languedoc et le Roussillon, entre le matin du lundi 19 décembre et la journée du mercredi 21 décembre. Les plus fortes intensités pluvieuses ont été relevées sur la Corse en fin de journée du 19, en cours de nuit du 19 au 20, et le 20 décembre jusqu'en milieu d'après-midi.

Les lames d'eau ont dépassé localement 400 mm au cours de l'épisode, notamment dans le secteur de Poggio-di-Nazza (Haute-Corse). Les secteurs d'Antisanti, Casevecchie, Ghisoni, Isolaccio-di-Fiumorbo, San-Gavino-di-Fiumorbo et Vezzani ont également subi des pluies particulièrement abondantes, qui dépassent fréquemment 250 mm en 36 heures.

Ces pluies ont été pilotées par une dépression qui s'est creusée sur le nord-est des Baléares ; cette dernière a généré un flux d'est persistant sur la Corse, instable et chargé en humidité. Les pluies, parfois orageuses, ont ainsi stationné de nombreuses heures sur les mêmes secteurs, produisant des lames totales très significatives. Il est à noter que la commune de Ghisonni avait déjà subi en novembre 2016 des pluies intenses, avec notamment une lame d'eau de 292 mm en moins de 24 heures glissantes.

Quelques-uns des cumuls relevés au cours de cet épisode sont listés ci-dessous :



Plus de 200 éclairs sur la Corse

Des orages se sont développés ponctuellement sur l'est de la Corse au sein des bandes pluvieuses qui ont stationné sur cette partie de l'île. Seuls quelques impacts de foudre ont été détectés le 19 décembre (en soirée et début nuit), tandis qu'une activité électrique plus soutenue a été observée en matinée du 20 septembre, avec plus de 200 éclairs en quelques heures.


Débordements de cours d'eau et inondations locales

Des inondations ont été constatées suite à cet épisode dans la plaine occidentale. Plusieurs commerces ont notamment été inondés entre Prunelli et Ghisonaccia.
La circulation a été interrompue sur plusieurs axes routiers, parmi lesquels la RT 10 aux abords du pont du Fium'orbu, ainsi qu'à Aleria où le Tavignanu est sorti de son lit.


photo : (c) Corse-Matin