MCS entre Aquitaine et Basse-Normandie, microrafale dans le Cantal, LEWP entre Hérault et Gard,... les orages ont été virulents entre le soir du 22 août et la fin d'après-midi du 23 août, causant la mort de 3 personnes.

 
 
© Xavier DELORMEInondations sévères dans les environs de Juvignac (Hérault), en fin d'après-midi du 23 août 2015. © Xavier Delorme
 
 
Un épisode orageux de grande envergure a balayé plusieurs régions françaises entre le soir du samedi 22 août et le soir du dimanche 23 août. L'épisode a été lié au passage d'un thalweg d'altitude très marqué, qui s'est présenté sur le proche Atlantique dans la nuit du 22 au 23 août, positionnant tout l'ouest de la France dans une configuration à la fois dynamique et instable, comme l'illustrent les champs ci-dessous, issus du modèle WRF 13 km Europe:
 
Vent moyen 250 hPa et Z250, le 23 août 2015 à 02h locales. Modèle WRF 13 km Europe. Run du 22.08.2015 18Z. © KERAUNOS     Vent moyen 950 hPa et Z950, le 23 août 2015 à 02h locales. Modèle WRF 13 km Europe. Run du 22.08.2015 18Z. © KERAUNOS     MUCAPE et MULI (instabilité), le 23 août 2015 à 02h locales. Modèle WRF 13 km Europe. Run du 22.08.2015 18Z. © KERAUNOS
 
La progression de ce thalweg en direction des régions méditerranéennes, conjuguée à la mise en place d'un jet de basses couches pointant vers l'est du Languedoc (voir ci-dessous au milieu), a généré une situation propice à la constitution d'orages très pluvieux en milieu de journée, après-midi, et soirée du dimanche 23 août sur les départements méditerranéens :
 
Vent moyen 250 hPa et Z250, le 23 août 2015 à 17h locales. Modèle WRF 13 km Europe. Run du 23.08.2015 12Z. © KERAUNOS     Vent moyen 950 hPa et Z950, le 23 août 2015 à 17h locales. Modèle WRF 13 km Europe. Run du 23.08.2015 12Z. © KERAUNOS     MUCAPE et MULI (instabilité), le 23 août 2015 à 17h locales. Modèle WRF 13 km Europe. Run du 23.08.2015 12Z. © KERAUNOS
 
L'épisode orageux s'est ainsi déroulé en trois principales phases :
 
* dans la nuit du 22 au 23 août, un système convectif de méso-échelle (MCS) actif s'est constitué sur l'Aquitaine, pour remonter plein nord en deuxième partie de nuit. Associé à des rafales de vent modérées et surtout à des pluies abondantes, ce MCS a balayé la région Poitou-Charentes, puis les Pays de la Loire, l'ouest du Centre, avant de finir peu avant l'aube sur la Basse-Normandie. Des lames d'eau localement supérieures à 50 mm ont été relevées notamment en Charente-Maritime.
 
* en début de matinée du 23 août, un système orageux de petite dimension à tendance linéaire a circulé sur l'Auvergne, en générant une structure arquée (bow echo) et provoquant des orages à la fois fortement pluvieux et très venteux. Un phénomène venteux de type microrafale s'est abattu sur la commune de Thiézac, dans le Cantal, renversant notamment une caravane occupée, qui est venue s'écraser sur un campeur de 71 ans. Quelques arbres ont été abattus dans les environs, et certaines toitures de la commune ont été endommagées. Des inondations ont par ailleurs été constatées dans une quizaine de maisons à Aurillac (Cantal), suite à des ruissellements urbains intenses. Une lame d'eau remarquable de 41 mm en 40 minutes a été recueillie à la station météorologique d'Aurillac.
 
Caravane endommagée après avoir été renversée par une microrafale dans un camping de Thiézac, entraînant le décès d'un septuagénaire. Source : France 3 Auvergne       Camping de Thiézac endommagé. Source : France 3 Auvergne
 
 
* en fin de matinée du 23 août, des cellules orageuses peu mobiles se sont formées sur les reliefs de l'Hérault, y produisant des lames d'eau horaires diluviennes, localement supérieures à 100 mm en 1 heure, avec des lames totales supérieures à 200 mm en peu de temps. 117 mm ont été relevés en une heure à la station de la Vacquerie (Hérault).
 
En cours d'après-midi, ces orages très pluvieux ont gagné les plaines de l'Hérault, y déversant des pluies remarquablement intenses sur toute la région montpelliéraine. Deux octogénaires sont morts dans leur voiture emportée par les eaux sur un boulevard de Montpellier. De nombreux trains ont été bloqués sur les voies inondées ou coupées par des coulées de boue.
 
Virulent système orageux entre Hérault, Gard et Bouches-du-Rhône. Image satellite thermique du 23 août 2015 à 15h28 locales. Source : NOAA.En milieu d'après-midi, le MCS responsable de ces pluies intenses s'est structuré autour d'une méso-dépression, générant une accélération du flux de basses couches et une accentuation des cisaillements. Le corps pluvieux a alors développé un renflement très marqué dans sa partie centrale, avec intrusion sèche à l'arrière et enroulement de sa partie nord (LEWP). Des pluies intenses et des rafales de vent parfois supérieures à 90 km/h ont alors balayé l'est de l'Hérault, le sud du Gard et l'ouest des Bouches-du-Rhône. Une brève tornade provoque des dégâts à Villetelle, dans l'Hérault. Une structure de type supercellulaire s'est par ailleurs logée dans la partie sud de ce système, tandis qu'un puissant sommet pénétrant était visible sur les images satellite thermiques, avec structure en U / V. Ce système convectif virulent et complexe s'est ensuite déstructuré sur l'est des Bouches-du-Rhône en fin d'après-midi, tandis qu'une supercellule durable et virulente circulait en fin de journée au large du Var. Le département lui-même, comme les Alpes-Maritimes, a été concerné pour sa part par des orages plus modérés, accompagnés toutefois de fortes pluies locales.
 
Au total, près de 98.000 éclairs ont été détectés sur cette journée du 23 août 2015 (00h00-23h59). 6.801 communes ont été concernées par des orages.
 
 
Retrouvez ci-dessous les étapes marquantes de cet épisode orageux :
 

23/08, 23h45 - L'activité orageuse a faibli mais des pluies parfois soutenues persistent

L'activité orageuse la plus marquée s'est évacuée au large de la Provence. Une structure supercellulaire lâchant une décharge extranuageuse impressionnante a été photographiée par Janis Brossard au large de Hyères dans le Var en soirée :
 
 
 
Des pluies de nature convective et très faiblement orageuses continuent de concerner les abords de la basse vallée du Rhône. Au total, les cumuls ont atteint 160 à 210 mm de la région de Montpellier aux premiers reliefs de l'Hérault cet après-midi, plutôt 50 à 100 mm plus à l'est sur le Gard et jusqu'à 125 mm à Arles (13).
Une reprise de l'activité orageuse soutenue est attendue en fin de nuit et demain lundi aux abords de la vallée du Rhône entre Gard, Vaucluse, sud Drôme et sud Ardèche.
 
 
 

23/08, 19h30 - Les orages se décalent vers les Bouches-du-Rhône et le Var

Des cellules orageuses éparses mais parfois très actives circulent en ce début de soirée entre les Bouches-du-Rhône et le Var. Au cours de la dernière heure, des lames d'eau de 30 à 50 mm ont été observées entre la Camargue, Istres et Aix-en-Provence. Une probable supercellule transite par ailleurs au large du Var ; elle ne devrait pas menacer les terres et conserver l'essentiel de son activité en mer. Des phénomènes orageux localement forts sont néanmoins possibles en périphérie immédiate, sur le littoral varois, au cours de l'heure qui vient.
 
Evolution attendue : une activité orageuse soutenue devrait persister jusqu'en fin de soirée sur la région PACA. De nouveaux orages devraient ensuite se réactiver entre Gard, Vaucluse, Ardèche et Drôme en cours de nuit prochaine, et persister demain lundi jusqu'en milieu d'après-midi. Des lames d'eau localement supérieures à 100 mm en quelques heures restent possibles sur ces départements.
 
 
 

23/08, 17h00 - Des orages très pluvieux persistent entre Hérault et Bouches-du-Rhône

Le LEWP qui a concerné l'Hérault et le Gard entre 15h00 et 16h00 s'est à présent déstructuré. Le système convectif de méso-échelle (MCS) a repris une structure plus ordinaire et s'étire sur tout l'ouest des Bouches-du-Rhône, où il se réalimente en produisant des lames d'eau horaires qui dépassent localement 50 à 60 mm.
 
De nouveaux orages se forment par ailleurs plus à l'ouest, sur l'Hérault, où deux personnes âgées sont décédées, leur véhicule ayant été submergé par la montée des eaux. Ces orages affectent en ce moment la ville de Montpellier, qui a déjà enregistré un nouveau record de précipitations en 30 minutes en milieu d'après-midi, avec une lame d'eau de 64 mm à la station de l'aéroport (source @GaetanHeymes).
 
De fait, les inondations se multiplient dans ce secteur. Les ruissellements urbains sont intenses :
 
 
 
 

23/08, 15h40 - LEWP entre Hérault et Gard

Le puissant système convectif de méso-échelle (MCS) qui a produit des pluies localement diluviennes sur les reliefs de l'Hérault au cours des trois dernières heures, vient d'évoluer au cours de la dernière demi-heure sous la forme d'un LEWP (pour Line Echo Wave Pattern). On désigne ainsi les MCS qui développent une structure radar bombée, consécutive à un enroulement de la convection autour d'une méso-dépression située sur le flanc nord de la portion arquée. Cette dernière circule actuellement sur le nord du Gard, et de fortes rafales de vent, parfois supérieures à 90 km/h, sont signalées à la frontière entre Hérault et Gard.
 
Animation radar montrant le LEWP entre Hérault et Gard.
 
 
La carte ci-dessous à gauche montre la très forte convergence des vents entre Hérault et Gard, avec plusieurs signalements de vents violents sous orages dans cette zone. L'activité électrique est intense, avec une moyenne de 5 éclairs par seconde sous ce système orageux au cours de la dernière heure :
 
Carte temps d'observation temps réel du 23 août 2015 à 15h30 locales.        Activité foudre le 23 août 2015 entre 15h00 et 16h00 locales. © KERAUNOS / données Blitzortung
 
 
 

23/08, 15h00 - Analyse du radiosondage de Nîmes

Le radiosonsage de Nîmes-Courbessac, tiré à 13h locales, confirme que l'environnement sur la zone est favorables aux orages peu mobiles et très fortement pluvieux. La masse d'air est dotée d'une instabilité latente en hausse, avec une MUCAPE de 704 J/kg. Les indices de soulèvement sont bien négatifs, proches de -3K. Le profil présente une teneur en eau précipitable de 38,5 mm, soit une valeur élevée conforme à la prévision des modèles numériques.
On notera enfin un cisaillement des vents marqué en basse couche avec des vents de sud/sud-est assez forts, qui virent au sud-ouest au-dessus de 3000 m d'altitude. Un jet d'ouest/sud-ouest à 70 noeuds circule vers 11.000 m d'altitude. Il en ressort donc une SRH 0-3 km de 225 m²/s².
 
 
 
A 14h, les cumuls de pluie dépassaient les 200 mm à Soumont ou à Saint-Martin-de-Castries où des lames horaires de plus de 100 mm ont été observées. Les têtes de bassin et les cours d'eau à réaction rapide réagissent sur l'Hérault, notamment la Lergue à Lodève dont le débit est passé de 2 à 63 m3/s en 2 heures environ.
 
Au Vigan dans le Gard, les fortes intensités ont généré de forts phénomènes de ruissellement comme en témoigne cette vidéo :
 
Après l'orage au Vigan (Gard) ce dimanche 23 août

Mim's Maat nous a envoyé cette vidéo, après l'orage de ce dimanche 23 août au Vigan dans le Gard.

Posted by Midi Libre on dimanche 23 août 2015
 
 

23/08, 13h00 - 100 à 120 mm en 1h sur l'Hérault à la mi-journée, orage meurtrier dans le Cantal

L'activité orageuse s'accentue nettement sur l'Hérault. La convergence de basse couche évolue du littoral de l'Aude aux premiers reliefs de l'Hérault et aux Cévennes gardoises. Elle va progressivement migrer vers l'est assez lentement. Plus de 100 mm ont été relevés sur 1h glissante à Soumont et jusqu'à 117 mm entre 12h et 13h à la Vacquerie (34).
En 2h, ce sont près de 5000 éclairs qui ont été détectés sous cet orage peu mobile évoluant sur le piémont cévenol de l'Hérault.
 
 
 
Plus tôt dans la matinée, un orage virulent a frappé le Cantal. Un campeur a trouvé la mort écrasé par sa caravane à Thiézac suite aux fortes pluies et aux violentes rafales de vent.
 
 
 

23/08, 10h00 - Foyers orageux actifs en matinée du 23 août, orage très pluvieux à Aurillac (15)

Plusieurs foyers orageux évoluent dimanche matin entre Berry et ouest Bourgogne, entre Rouergue et Cantal et sur les Cévennes. 
 
A Aurillac, le système multicellulaire qui a frappé le secteur a généré une lame d'eau significative de 41 mm en environ 40 minutes, nécessitant l'intervention de pompiers pour des inondations. Durant plusieurs minutes, les intensités ont été extrêmement fortes sur la station d'Aurillac. Les plus fortes intensités concernent à 10h30 locales l'extrême nord de l'Aveyron.
 
D'autres orages éclatent sur les Cévennes, entre Hérault et Gard. Là aussi des cumuls importants de 50 à 80 mm sont relevées la plupart du temps en 2 à 3h.
 
   
Activité électrique de 8h30 à 10h30 locales et systèmes orageux vu du satellite sur l'ouest du Massif-Central et en Cévennes
 
 
 

23/08, 08h00 - Un MCS bien pluvieux dans la nuit entre Aquitaine et Basse-Normandie

Le système convectif de méso-échelle (MCS) qui s'est formé en début de nuit sur l'Aquitaine est remonté vers la région Poitou-Charentes aux alentours de minuit, en produisant une activité électrique importante et des pluies abondantes. Les lames d'eau dépassent fréquemment 20 mm sur ce secteur, avec des pointes à plus de 50 mm entre Rochefort, Saintes et Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime). L'activité foudre sur Bordeaux a été spectaculaire, comme l'illustre ce cliché :
 
© Ciel Orageux
 
 
Ce MCS est ensuite remonté plein nord en deuxième partie de nuit, pour balayer les Pays de la Loire et l'ouest de la région Centre. L'activité orageuse a également été soutenue sur ces régions, avec des lames d'eau localement supérieures à 20 mm. Le bord d'attaque du MCS a toutefois eu tendance à se morceler au fil des heures, ce qui n'a pas empêché d'observer des orages encore modérés, avec pluies soutenues et activité électrique importante en fin de nuit, lors de son passage sur la Basse-Normandie. L'activité orageuse a été photographiée par Laurent Bonhomme dans la Manche :
 
© Laurent Bonhomme
 
 
Au total, près de 42.000 décharges de foudre ont été détectées cette nuit, l'essentiel ayant été généré par ce MCS sur l'ouest du pays :
 
MCS sur le centre-ouest de la France, dans la nuit du 22 au 23 août 2015. Image radar Météo France du 23.08.2015 à 01h15 TU.        
 
 

23/08, 00h00 - Amorce de la dégradation par l'ouest en soirée du samedi 22 août

A l'approche d'un thalweg d'altitude très bien dessiné qui vient pivoter dans le Golfe de Gascogne, des orages éclatent en soirée sur l'ouest de la France. Ils sont plus nombreux, mieux organisés et plus virulents dans le sud-ouest, notamment en Aquitaine où de fortes pluies et des rafales de vent modérées sont observées sous un MCS (système convectif de méso-échelle actif).

Avant l'amorce de cette dégradation généralisée, des orages ponctuels ont éclaté dans l'après-midi sur les Pyrénées et ont débordé jusque sur le piémont de l'Ariège, des Hautes-Pyrénées (plus de 50 mm relevés à Gavarnie) et des Pyrénées-Orientales avec quelques chutes de grêle. D'autres cellules isolées (moteurs gauches) ont éclos entre le Lot et la Dordogne, en zone de relief.

Amorce de la dégradation orageuse dans le sud-ouest - Image radar Météo-France jusqu'à 23h locales

 

Image satellite vapeur d'eau de 23h locales le 22 août : MCS sur le sud-ouest de la France à l'avant d'un thalweg d'altitude sur la Galice. © Météosat


D'autre part, des foyers convectifs ponctuels sont observés depuis le fin d'après-midi plus au nord, entre le nord des Pays de la Loire et la Basse Normandie, comme ici au sud-est d'Ancenis (cliché de Damien Belliard) :

 

 
Au fil de la nuit, l'activité convective va s'étendre, pour concerner une bonne moitié ouest de la France. Au sein d'un axe de convergence bien structuré, l'aspect pluvieux deviendra dominant mais des rafales de vent parfois marquées seront possibles notamment aux abords de la Normandie. Nous devrions retrouver cet axe pluvio-orageux actif de la Normandie au Massif-Central tôt dimanche matin.
 
 

Photographies de l"épisode orageux

Thibault Cormier a réalisé cette superposition de 3 poses de 30 secondes dans la Manche :
 
© Thibault CORMIER
 
 
Impressionante double chute de foudre à Bordeaux, dans la nuit du 22 au 23 août, par Jonathan Laquinte :
 
© Jonathan LAQUINTE
 
 
Le même impact, photographié par Ciel Orageux :
 
© Ciel Orageux
 
 
Bel arcus progressant en Alsace, le 23 août, par Philippe Meisburger :
 
© Philippe MEISBURGER