Activité orageuse localement forte sur l'ouest de la France. Image satellite vapeur d'eau du 13 août 2015 à 02h00 locales. © MétéosatActivité orageuse localement forte sur l'ouest de la France. Image satellite vapeur d'eau du 13 août 2015 à 02h00 locales. © Météosat

 

Des cellules orageuses de petite dimension mais actives se sont multipliées en soirée du mercredi 12 août depuis les Pays de la Loire jusqu'à la Bretagne et à la Basse-Normandie. Ces orages ont été sensiblement plus virulents sur le littoral nord du Finistère, et notamment au nord-ouest de Brest où un système orageux très actif (MCS) s'est réalimenté sur place pendant environ deux heures, en produisant des lames d'eau localement supérieures à 50 mm dans les secteurs de Porspoder et de Landéda. Une très forte activité électrique a été détectée sous ces orages. D'autres cellules orageuses ont également produit des pluies intenses près de Lannion, Morlaix ou encore de Kerlouan.

 

Orages peu mobiles et très pluvieux, au nord-ouest de Brest, le soir du 12 août 2015.       Activité foudre le 12 août 2015 entre 21h40 et 22h40 locales. © KERAUNOS / données Blitzortung

 

Ambiance électrique également dans les environs de Nantes, comme le montre ce cliché de Raphaël Thomas :

 

© Raphaël THOMAS

 

Avec l'arrivée de puissants forçages par le Golfe de Gascogne, l'activité orageuse s'est ensuite généralisée en cours de nuit à tout l'ouest du pays. Des orages rendus localement forts par l'abondance des pluies produites ont notamment concerné l'ouest de la Gironde, le nord de la Charente-Maritime, le sud de la Vendée, l'ouest des Deux-Sèvres, le Maine-et-Loire ainsi que la Manche. Sur tous ces départements, des lames d'eau localement supérieures à 40 mm ont été observées. 30,5 mm ont été relevés à La Rochelle (17) ou encore 35,5 mm à Grues (85).

En fin de nuit, les orages ont progressé vers Midi-Pyrénées. Ce sont notamment le Tarn-et-Garonne et le Lot qui ont subi des orages localement bien pluvieux, avec un cumul de 34,7 mm mesuré en quelques heures à Montauban par exemple.

A part une rafale mesurée à 106 km/h à la Pointe de Chassiron, les rafales de vent sont restées modérées sous ces orages, avec des pointes généralement comprises entre 60 et 85 km/h.

Une activité électrique très soutenue a en revanche été observée. Plus de 38.000 décharges de foudre ont ainsi été détectées durant la nuit sur l'ouest du pays.

 

Activité foudre entre le 12 août 2015 à 18h00 locales et le 13 août 2015 à 06h00 locales. © KERAUNOS / données Blitzortung

 

Photographies de l'épisode orageux

Laurent Bonhomme a pu observer les orages dans le Calvados, depuis le parc éolien de Ferville Bray :

© Laurent BONHOMME

 

Jean-Philippe Forestier était positionné entre Montroy et Châtelaillon-Plage, en Charente-Maritime :

© Jean-Philippe FORESTIER       © Jean-Philippe FORESTIER

 

Pierre Pouzet a capturé ces deux éclairs en Vendée :

© Pierre POUZET

 

Valentin Perrault était lui aussi en Vendée et a réalisé ce cliché d'une quintuple chute de foudre, près des Herbiers :

© Valentin PERRAULT

 

Steven Boutin était en Charente-Maritime, à Port-des-Barques :

© Steeven BOUTIN

 

Le spectacle orageux était également bien électrique en Loire-Atlantique, près de Marsac-sur-Don, comme en témoignent ces photos de Florian Lasdoulours :

© Florian LASDOULOURS        © Florian LASDOULOURS

 

Ces chutes de foudre ont d'ailleurs provoqué une mise à feu sur la végétation. On aperçoit la fumée générée par ce départ de feu sur le cliché de gauche. La zone incendiée a été photographiée le lendemain :

© Florian LASDOULOURS      © Florian LASDOULOURS      © Florian LASDOULOURS

 

Clichés d'Etienne Martin réalisés depuis Talmont-sur-Gironde, en Charente-Maritime :

© Etienne MARTIN        © Etienne MARTIN

 

Toujours en Charente-Martime, un magnifique quintuple impact de foudre simultané capturé par Samuel Prézeau :

© Samuel PREZEAU

 

Photo de Vendée-Ciels prise depuis Fontenay-le-Comte :

© Vendée-Ciels

 

Double impact bien ramifié photographié par Frédéric Royer depuis Fouras (Charente-Maritime) :

© Frédéric ROYER