Des orages très pluvieux ont touché le Roussillon et les Corbières durant la nuit du 29 au 30 novembre, engendrant des crues parfois exceptionnelles, supérieures à celles observées en novembre 1999. 

 
Image satellite IR de 00h TU le 30 novembre - EUMETSAT
 

 

Plus de 350 mm dans les Pyrénées-Orientales au matin du 30 novembre

Activité foudre observée durant la nuit du 29 au 30 novembre entre 02h15 et 08h15 loc - Blitzortung / KeraunosDurant la nuit de samedi à dimanche, l'activité orageuse s'est renforcée assez nettement entre l'Aude et les Pyrénées-Orientales. Après 00h locale, des lames horaires de 50 à 80 mm ont été observées entre les Corbières et la région de Port-Vendres. 
Ce matin, l'activité orageuse est sur le déclin mais des pluies encore fortes perdurent sur le secteur.
Depuis la bascule de l'épisode du Roussillon à l'Aude, soit en environ 24 à 36h, les lames d'eau recueillies sont très importantes. Elles atteignent 250 mm à 340 mm entre la frontière franco-espagnole et la vallée médiane de la Têt.
Globalement, de manière étendue, les cumuls pointent entre 150 et 250 mm sur l'ensemble des Pyrénées-Orientales.
 
Sur l'Agly, la crue observée est importante avec une côte qui a franchi le cap des 7 m en début d'après-midi à Rivesaltes. Les Salanques, jusqu'à la région d'Argelès-sur-Mer sont particulièrement concernées par les inondations.
 
 
 
  

Crue exceptionnelle de la Berre dans les Corbières

Dans l'Aude, les cumuls sont moins extrêmes mais durant la nuit, des orages très pluvieux ont frappé les Corbières. Le bassin de la Berre, célèbre pour les inondations catastrophiques qui s'étaient produites il y a 15 ans en novembre 1999, a recueilli 100 à 150 mm en 3h de temps.
Ainsi, la lame d'eau totale observée à Durban-Corbières en 48h atteint 250 mm. En début de semaine, il était déjà tombé 160 mm sur ce secteur soit plus de 400 mm sur ces 6 derniers jours.
La réaction de la Berre a été brutale. La crue de référence de novembre 1999 a été dépassée sur son linéaire de Durban à Portel et les inondations sont très importantes surtout à l'aval, dans le secteur de Sigean.

 
Hydrogramme de crue de la Berre à Portel - Vigicrues
Hydrogramme de crue de la Berre à Portel - Vigicrues
 
 
Le secteur de Sigean a notamment était fortement touché par la crue de la Berre :
 
 
 
 
Comme le montre l'image satellite IR de 00h TU disponible en haut de page, ces orages se sont développés à l'avant immédiat d'un forçage d'altitude bien défini (intrusion d'air sec avec teintes sombres) remontant de Catalogne. Continuellement positionnée en sortie gauche de courant-jet, les conditions atmosphériques sont très propices au développement et au maintien de la convection profonde sur la zone.
 
L'enroulement dépressionnaire sur les Baléares est très esthétique. L'image satellite MODIS présentée ci-dessous montre une masse d'air très fortement chargée en particules de sable en provenance d'Afrique du Nord. Les observations sur le littoral méditerranéen comme en Espagne font état de traces de sable parfois importantes au sol. Une tropicalisation des basses couches est en cours au sein du système qui va gagner la Sardaigne et la Corse lundi. Une évolution en "medicane" n'est pas exclue :
 
Image satellite MODIS prise en début d'après-midi le 30 novembre 2014