Le chasseur d'orages et chercheur américain Tim Samaras a perdu la vie le 31 mai dernier, ainsi que ses deux collègues de chasse, emportés par une tornade EF3.

 

Pris au piège par une tornade au comportement imprévu

Orages en formation sur l'Oklahoma. La dernière photo envoyée par Tim Samaras via son compte Tweeter. (c) Tim SamarasC'est lors d'une chasse à la tornade en Oklahoma, près de Reno, ce 31 mai 2013, que Tim Samaras, 55 ans, son fils Paul, 24 ans, et son proche collaborateur Carl Young, 45 ans, ont perdu la vie. La tornade de forte intensité (EF3) qu'ils étaient en train d'étudier a en effet subitement modifié sa trajectoire, en bifurquant vers le NNE alors qu'elle suivait une trajectoire orientée vers l'ENE jusqu'alors. Ce brusque changement de direction a pris par surprise les équipes de chasseurs d'orages présents sur place.
 
Tim Samaras et son équipe ont alors été rattrapés par la tornade et n'ont pu lui échapper, cette dernière leur faisant perdre le contrôle de leur véhicule et les tuant sur le coup. Plusieurs autres chasseurs d'orages ont également été blessés, et six autres personnes ont été tuées par cette tornade.
 
Le dernier tweet envoyé par Tim Samaras le 31 mai témoigne du sérieux avec lequel il considérait cette situation orageuse :
"Storms now initiating south of Watonga along triple point. Dangerous day ahead for OK--stay weather savvy!"
"Des cellules orageuses sont en train d'éclore au sud de Watonga, au niveau du point triple. Une journée à risque se profile pour l'Oklahoma - soyez attentifs à l'évolution du temps !"
Ce tweet était accompagné de la photo ci-dessus, qui montre bien de fortes cellules orageuses en cours de structuration.
 

Tim Samaras, un chercheur et chasseur de tornades reconnu

Portrait de Tim SamarasCette disparition cause un émoi important aux Etats-Unis comme ailleurs, tant Tim Samaras s'illustrait parmi les chasseurs de tornades par son engagement scientifique ainsi que par la prudence avec laquelle il pratiquait ses chasses. Ses campagnes d'observations ont en effet contribué à faire progresser la connaissance des tornades, et sa très fine connaissance du phénomène le rendait a priori peu susceptible de se faire piéger comme il l'a été ce 31 mai. Cet événement montre à quel point les tornades présentent une dangerosité extrême, même pour ceux qui consacrent leur vie à les étudier et à les côtoyer.
 
Chasseur de tornades depuis plus de 25 ans, Tim Samaras s'était fait connaître du grand public dans l'émission "Storm Chasers" diffusée sur Discovery Channel. Ingénieur de formation, il avait développé au début des années 2000 des sondes météorologiques spécifiquement conçues pour réaliser des mesures directes au sein des tornades. Ainsi, le 24 juin 2003, Tim Samaras avait réussi à placer une sonde sur la trajectoire d'une tornade d'intensité EF4, au sein de laquelle il mesura une chute de pression de 100 hPa en quelques instants (ce qui constitue un record).
Il fonda également le programme TWISTEX (Tactical Weather Instrumented Sampling in Tornadoes Experiment), destiné à mieux comprendre la formation et le comportement des tornades, afin notamment d'augmenter les délais d'alerte dans la Tornado Alley et d'avertir ainsi plus efficacement les populations.
 
Tim Samaras travaillait par ailleurs sur l'impact de la grêle sur les nouvelles générations d'avions, pour le contructeur Boeing.
 
La vidéo ci-dessous illustre les activités de Tim Samaras :
 
 
 

Travaux de recherche

Tim Samaras a publié plusieurs articles relatifs à ses recherches sur le terrain, parmi lesquels l'article suivant, qui détaille ses méthodes de travail et ses principales analyses :