Des orages forts, producteurs de chutes de grêle abondantes et de lames d'eau significatives ont été observés sur le sud de l'Aquitaine et Midi-Pyrénées le mardi 16 juillet 2013

 

Image satellite vapeur d'eau du 16 juillet 2013 à 18h30 locales.

Image satellite vapeur d'eau du 16 juillet 2013 à 18h30 locales. Forte activité orageuse près des Pyrénées

 

Fortes chutes de grêle et inondations locales

Les départements pyrénéens ont rapidement vu se développer des orages très pluvieux et grêligènes, dès le milieu d'après-midi. Ces orages ont produit des chutes de grêle parfois abondantes notamment sur le piémont des Hautes-Pyrénées, de l'Ariège et des Pyrénées-Orientales (Les Angles, Formiguères). Ainsi, les photos ci-dessous diffusées sur les réseaux sociaux témoignent de l'ampleur des chutes de grêle, notamment dans le secteur de Campan (65). Les engins de déneigement ont parfois dû intervenir sur des cols pyrénéens, afin de dégager l'épaisse couche de grêle, qui a par endroit atteint 40 cm.

Dans les secteurs de Lourdes, Argelès-Gazost et Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées et sur le Saint-Gironnais en Ariège, des inondations ont été signalées.
Du piémont ariégeois à la Basse-Ariège, les orages sont parvenus à gagner en organisation. Ainsi, un mulitcellulaire linéaire a généré de fortes rafales convectives, atteignant parfois 100 km/h.


  
Photos diffusées sur les réseaux sociaux (Grand Tourmalet)

En fin de soirée, les orages ont gagné le Gers, la plaine Toulousaine puis le Tarn et le Minvervois, avant d'atteindre les hauts cantons de l'Hérault en première partie de nuit.
Des dégâts dus au vent et à la grêle ont été reportés dans le Gers, sur un axe s'étendant de Gimont à l'Isle-Jourdain. 7000 foyers ont été privés d'électricité et des cultures ont été ravagées par la grêle, généralement de faible dimension mais abondante. Notons enfin que des départs de feu dus à la foudre ont été constatés dans le département des Landes en fin de journée.