Le 22 mai 2016, dans l'après-midi, une tornade supposée de très faible intensité (EF0), est observée sur le territoire de Saint-Vincent-du-Pendit (département du Lot). Le phénomène, qui a été filmé depuis la commune de Saint-Céré, n'a pas produit de dommages.

Il est à noter qu'il s'agit de la première tornade recensée à ce jour dans le département du Lot, ce qui confère à ce phénomène un caractère original.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade EF0 de Saint-Vincent-du-Pendit (Lot) du 22 mai 2016
* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : SAINT-VINCENT-DU-PENDIT
* département : LOT (46)
* altitude moyenne du terrain : 400 mètres
* type de terrain : prairies ; forêts de feuillus

* principaux dégâts : pas de dégâts recensés
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Localisation de la tornade

La tornade a transité sur la commune de Saint-Vincent-du-Pendit, dans une zone au relief marqué, située en moyenne vers 400 mètres d'altitude. L’œil représenté ci-dessous correspond à l'emplacement d'un observateur qui a pu filmer l'événement en direction du Sud/Sud-Est :

Tornade EF0 de Saint-Vincent-du-Pendit (Lot) du 22 mai 2016. Oeil : emplacement de l'observateur. Plage de couleur rouge : emplacement présumé de la tornade. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Une forte aspiration sous la base nuageuse

La tornade de Saint-Vincent-du-Pendit a été filmée par Loïc Setan, depuis l'ouest de la commune de Saint-Céré. Le phénomène transite alors à environ 2,5 kilomètres de l'observateur, dans une zone au relief marqué, située en moyenne vers 400 mètres d'altitude. La vidéo ci-dessous permet de mieux identifier la nature du phénomène :






On note une forte aspiration sous la base nuageuse, avec une rotation bien structurée et rapide à quelques dizaines de mètres au-dessus du sol. Le mouvement cyclonique est plus chaotique tout près du sol et tend à se déstructurer au fil des minutes, conséquence des caractéristiques du terrain, à la fois accidenté et boisé. Néanmoins, l'aspiration est manifeste jusqu'au sol et affectée d'un mouvement rotatif qui s'accélère par phases.

En l'absence de dégâts recensés à ce jour, la tornade de Saint-Vincent-du-Pendit est classée en intensité EF0 sur l'échelle améliorée de Fujita.


 

Analyse des conditions météorologiques

La tornade de Saint-Vincent-du-Pendit s'est développée au sein d'une limite frontale instable mais non orageuse. Celle-ci a balayé le Lot d'ouest en est en début d'après-midi du 22 mai 2016, sous la forme d'une ligne longue mais étroite de fortes réflectivités, associée à une convection modérément profonde sur le bord d'attaque du front froid. Cette ligne a présenté quelques ondulations et ruptures, l'une d'elles étant à l'origine de cette très faible tornade.
 
Comme le montrent les champs ci-dessous, issus des réanalyses du NCEP, la situation synoptique était dominée par un flux de SSO très rapide et cyclonique, à l'avant d'un profond thalweg d'altitude qui s'enfonçait alors de l'Irlande jusqu'au Golfe de Gascogne. Au sol, un front froid balayait les régions du sud-ouest, générant un gradient horizontal de thêta'w bien resserré entre une masse d'air tropical à l'avant du front et une descente d'air polaire maritime à l'arrière. L'ensemble du secteur chaud était modérément instable, avec quelques évolutions orageuses ponctuelles à proximité du front froid :