Le 7 mai 2014, vers 20h50 locales, une tornade de faible intensité (haut de l'échelon EF1) se forme sur un coteau de la vallée de la Marne, à hauteur de Chanoy (Haute-Marne). Le tourbillon, qui a été filmé, s'est rapidement dissipé en gagnant le fond de la vallée, près du canal Champagne-Bourgogne. Outre la végétation endommagée, une vache a été sérieusement blessée.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Chanoy (52) du 7 mai 2014* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 et 175 km/h
* distance parcourue : 2,3 kilomètres
* largeur moyenne : 100 mètres (jusqu'à 250 mètres)

* communes traversées : BEAUCHEMIN (la Lavière), CHANOY (les Courchamps), HUMES-JORQUENAY (les Champs Bossus, N19, écluse de Pouillot)
* département : HAUTE-MARNE (52)
* altitude moyenne du terrain : 375 mètres
* type de terrain : terres arables hors périmètres d'irrigation, prairies, forêts de feuillus

* principaux dégâts : arbres feuillus adultes de moyenne dimension (frênes, chênes) ébranchés ou brisés ; troncs et branches de certaines essences de petite dimension écorcés ; grosses branches fichées dans le sol ; projections de branches de taille moyenne jusqu'à 600 mètres de distance ; une vache blessée, selon toute vraisemblance, par des chutes de branches
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 
Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Dégâts représentés par des plages de couleur rouge. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Vidéo du phénomène

La tornade a été filmée par Anne-Marie CHESNELcorresponsante locale de presse au Journal de la Haute-Marne. Elle a transmis à KERAUNOS deux vidéos montrant l'évolution du phénomène, depuis sa formation jusqu'au premier contact sur le coteau des Courchamps (commune de Chanoy).
 
La tornade prend naissance au sein d'une base nuageuse massive et compacte de plusieurs centaines de mètres de largeur. Durant plusieurs dizaines de secondes, la structure évolue à vive allure en rasant le sol à faible hauteur. Le premier contact au niveau du sol intervient après une minute d'observation, mais ce dernier est très bref. Ensuite, la tornade connaît une phase temporaire de maturité, avec une rotation visible et de multiples aspirations périphériques. Le comportement du tourbillon reste toutefois chaotique sur l'ensemble de la séquence.
 
Vidéo 1 :
 

Vidéo d'Anne-Marie CHESNELcorrespondante locale de presse au Journal de la Haute-Marne pour KERAUNOS
 
Vidéo 2 :
 
Vidéo d'Anne-Marie CHESNELcorrespondante locale de presse au Journal de la Haute-Marne pour KERAUNOS
 
 

Enquête de terrain

Une enquête de terrain a été menée par Keraunos dans les jours qui ont suivi l'événement. Elle atteste d'un phénomène tourbillonnaire sur une trajectoire totale de plus de 2 kilomètres, bien que les dégâts ne soient observés que ponctuellement et sur quelques centaines de mètres seulement. Cette observation au niveau du sol confirme le comportement chaotique du tourbillon évoqué ci-dessus. 
 
Les premiers dégâts sont observés sur la commune de Beauchemin, où la végétation est ponctuellement endommagée en forêt. Ensuite, la tornade évolue vers le sud de Chanoy où les dégâts se concentrent principalement aux Courchamps. La superficie touchée atteint près de deux hectares. A cet endroit, la végétation est fortement endommagée. Une vache a même été blessée, probablement par la chute de branches. Ensuite, la tornade, influencée par une brusque dénivellation, perd quasiment son contact au niveau du sol, bien que des branches projetées à distance frappent encore des câbles électriques situés en contrebas, près de la N19. Ce n'est qu'au pied du coteau opposé que d'ultimes dégâts sont observés, au niveau de l'écluse de Pouillot (commune d'Humes-Jorquenay).
 
Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Dégâts à la végétation au niveau des Courchamps. © D.DUMAS / KERAUNOS       Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Dégâts à la végétation au niveau des Courchamps - Convergence observée dans la chute des branches. © D.DUMAS / KERAUNOS 
© KERAUNOS - D. DUMAS
 
Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Dégâts à la végétation au niveau des Courchamps - Détail d'arbres fortement ébranchés ou brisés. © D.DUMAS / KERAUNOS  Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Dégâts à la végétation au niveau des Courchamps - Détail d'arbres fortement ébranchés ou brisés. © D.DUMAS / KERAUNOS   Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Dégâts à la végétation au niveau des Courchamps - Détail d'arbres fortement ébranchés ou brisés. © D.DUMAS / KERAUNOS  Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Vue générale des Courchamps en direction de l'est-sud-est. © D.DUMAS / KERAUNOS
© KERAUNOS - D. DUMAS
 
Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Vue générale des Courchamps en direction du sud-est. © D.DUMAS / KERAUNOS       Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Les Courchamps. © D.DUMAS / KERAUNOS
© KERAUNOS - D. DUMAS 

Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Vue générale des Courchamps en direction du sud-est. © D.DUMAS / KERAUNOS
      Tornade EF1 de Chanoy (Haute-Marne) du 7 mai 2014 - Végétation touchée près de l'écluse de Pouillot, commune d'Humes-Jorquenay. © D.DUMAS / KERAUNOS
© KERAUNOS - D. DUMAS
  

Analyse des conditions météorologiques

La tornade de Chanoy s'est formée au sein d'une cellule convective de très petite dimension, qui s'est développée en bordure sud d'un amas convectif multicellulaire modérément actif, peu structuré et non orageux. La petite cellule annexe qui a généré la tornade était en phase de renforcement lorsqu'elle a développé ce tourbillon. Elle a connu un pic d'activité au cours de l'heure qui a suivi, au point de générer une faible activité électrique environ 15 minutes après la phase tornadique. La tornade elle-même n'a pas été accompagnée de tonnerre.
Les relevés pluviométriques du secteur indiquent 8 mm de pluie sur l'ouest de Chanoy et 2 mm à l'est de la commune.
 
Cette cellule s'est constituée à l'arrière de l'axe principal d'un thalweg d'altitude modérément dynamique. Ce dernier circulait alors rapidement d'ouest en est et était associé à un flux modérément divergent en haute altitude (voir ci-dessous à gauche), dans une configuration générale de sortie gauche de courant-jet. A l'étage moyen, ce thalweg drainait de l'air bien froid (jusqu'à -23°C à 500 hPa), qui commençait à peine à s'évacuer en direction de l'Allemagne (voir ci-dessous à droite).
 
 
Vent moyen 250 hPa et Z250, le 7 mai 2014 à 20h locales. Modèle WRF 16 km Europe. Run du 06.05.2014 18Z. (c) KERAUNOS         Température à 500 hPa et Z500, le 7 mai 2014, à 20h locales. Modèle WRF 16 km Europe. Run du 06.05.2014 18Z. (c) KERAUNOS
 
 
Ces intrusions froides en altitude ont instabilisé les profils verticaux, avec des valeurs de MUCAPE qui ont oscillé entre 400 et 600 J/kg. Les indices de soulèvement se sont abaissés jusqu'à -2 voire -3 K sur la Haute-Marne, notamment pour le MULI (voir ci-dessous à gauche).
 
Les cisaillements de basses couches qui ont accompagné cette situation sont restés modestes. Le modèle WRF 16 km Europe simule ainsi des valeurs comprises entre 5 et 7 m/s sur l'épaisseur 0-1 km, ce qui correspond à des valeurs basses pour un potentiel tornadique (voir ci-dessous à droite).
 
 
MUCAPE et MULI, le 7 mai 2014, à 20h locales. Modèle WRF 16 km Europe. Run du 06.05.2014 18Z. (c) KERAUNOS         Cisaillements 0-1 km, le 7 mai 2014, à 20h locales. Modèle WRF 16 km Europe. Run du 06.05.2014 18Z. (c) KERAUNOS
 
 

Coupure de presse

Le Journal de la Haute-Marne consacre un article sur la tornade de Chanoy, dans son édition du 9 mai 2014:
 
Une tornade s’est abattue à Chanoy, dans le canton de Neuilly-L’Evêque, mercredi, un peu avant 21 h. De nombreux arbres ont été déchiquetés et une vache blessée.
 
Le ciel était très noir, mercredi soir. Un nuage immense, en forme d’entonnoir, a été vu par plusieurs habitants du petit village de Chanoy. Heureusement, la colonne de la tornade a touché un coteau de la commune, en direction de Beauchemin, et non le centre du village où se situe une centrale électrique.
 
De nombreux arbres ont été déchiquetés et des branches ont été retrouvées jusqu’à la limite de la route de Langres.
 
Malheureusement, Historia, une génisse montbéliarde de 18 mois a été blessée. Cette future vache laitière s’est retrouvée coincée sous les grosses branches d’un chêne, les quatre pattes enfoncées dans la boue.