Une tornade de faible intensité (bas de l'échelon EF1) parcourt le village du Lardin-Saint-Lazare (Dordogne) le 11 juin 2012, vers 19h30 locales. Le phénomène a été vu par plusieurs témoins du lotissement de Beausoleil.

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1 soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : 1,8 kilomètre
* largeur moyenne :  20 mètres

* commune traversée : LE LARDIN-SAINT-LAZARE (la Boissière, Beausoleil)
* départements : DORDOGNE (24)
* altitude moyenne du terrain : 105 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; prairies ; systèmes culturaux et parcellaires complexes

* principaux dégâts : toitures endommagées (20%), grosses branches cassées, arbres conifères brisés net, multiples projections de débris (tuiles, branches, mobilier de jardin), fils et poteaux électriques sectionnés par des branches d'arbres, éléments de véranda ayant atterri sur un toit à plus de 200 mètres de leur point d’origine, pierres tombales couchées sur les concessions n°2 et n°3 du cimetière.

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Photographies des dégâts

La tornade du Lardin-Saint-Lazare a été aperçue par plusieurs témoins. Décrite comme une grande colonne de fumée balayant tout sur son passage, accompagnée d'un "bruit de camion", elle produit ses premiers effets sur le hameau de la Boissière. D'Ouest en Est, elle endommage le cimetière du Lardin (bourg principal), puis le lotissement de Beausoleil, avant de prendre la direction de la colline du Poujelou, sans qu'il soit possible de retrouver sa trace au-delà.

Les photographies suivantes ont été prises par l'une des habitantes dont la maison a été sinistrée:

Lotissement de Beausoleil - habitation endommagée : nombreuses tuiles arrachées, volet roulant sorti de son rail, mobilier de jardin détruit :
© Alexandra VEZINE
 
Lotissement de Beausoleil - mobilier de jardin détruit ou projeté:
© Alexandra VEZINE
 
Lotissement de Beausoleil - chutes de tuiles:
© Alexandra VEZINE
 
Lotissement de Beausoleil : un conifère sectionné - au fond, les abords du hameau de Ladouch:
© Alexandra VEZINE

Témoignage

Alexandra VEZINE nous livre le témoignage suivant:

"Le phénomène s'est produit vers 19h30. Il y avait eu de l'orage. Puis la pluie s'est arrêtée, quand soudain, un bruit sourd s'est fait entendre (comme un camion); j'aperçois une sorte de colonne blanchâtre au niveau du sol: remplie de tuiles et de branches qui tournaient autour, elle prend la direction de la maison. Le tourbillon projette des tuiles dans la véranda et endommage l'habitation. Puis le temps se calme complètement. Je ne saurais vous donner la durée exacte du phénomène: quelques secondes à peine, ou plus, je suis incapable de vous le dire tant je ne m'attendais pas à voir cela. Plusieurs personnes du lotissement ont été sinistrées; nous savons aussi que des dégâts aux toitures et à la végétation ont été reportées au hameau de la Boissière."
 

Coupure de presse

Sud-Ouest fait part du phénomène dans son édition du 12 juin 2012:

« Cela n'a pas duré longtemps mais c'était terrible ! » Les habitants du lotissement Beausoleil, près de la salle des fêtes du Lardin, n'en reviennent pas. Il n'était pas loin de 20 heures, hier soir, lorsqu'une mini-tornade s'est formée sur les hauteurs de la commune.
 
Alexandra Vézine a entendu un bruit sourd, comme une explosion : sa baie vitrée a été détruite, sa toiture partiellement soulevée. Une voisine a quant à elle cru à l'explosion d'un camion. Pour cet autre habitant, c'était « comme un souffle, un appel d'air ».
 
Au total, une douzaine de toitures ont souffert. Venue du Lardin mais aussi de Terrasson, Thenon, Rouffignac et Périgueux, une trentaine de pompiers se sont chargés de remettre les tuiles sur les toits ou de bâcher les maisons. La solidarité n'a pas tardé à se mettre en place. Les voisins s'entraidant à évacuer les déchets ou à nettoyer les dégâts.
 
Un chat, tenu dans les bras de sa maîtresse, s'est quant à lui envolé, emporté par une bourrasque de vent. Un drame qu'a évité Daniel Maniez, qui a l'habitude de sortir son chien à cette heure-là. Assis devant le match de l'équipe de France de football, il n'est finalement pas sorti. Bien lui en a pris : la porte arrière de sa voiture, stationnée devant chez lui, a été détruite par la table de jardin d'un voisin. Des branches d'arbres sont venues sectionner des fils téléphoniques, provoquant des coupures sur les lignes. Les élus, réunis en Conseil municipal, sont venus constater les dégâts. Raymonde Buchet, maire, se console tout de même : « Il n'y a pas de blessés.