Le 21 juin 2012, à 17h10 locales, une tornade de faible intensité (EF1) se constitue au nord-ouest d'Isbergues, dans le Pas-de-Calais. Le phénomène, qui a été directement vu par plusieurs témoins, s'est ensuite propagé dans la campagne d'Aire-sur-la-Lys, avant de se dissiper à la frontière avec le département du Nord

Il est également à noter que la commune d'Isbergues sera de nouveau touchée par une tornade d'intensité EF0 le 25 janvier 2014, lors d'un outbreak.

Enfin, la tornade d'Isbergues s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 21 juin 2012, dont celui d'Hermonville (Marne).

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : 2,8 kilomètres
* largeur moyenne : 30 mètres (maximum de 75 mètres)

* communes traversées : ISBERGUES (la Roupie), AIRE-SUR-LA-LYS (canal de Neuffossé), ISBERGUES (canal de Neuffossé), AIRE-SUR-LA-LYS (chemin des prés, Wattelot, le Clessart, rue Champêtre)
* département : PAS-DE-CALAIS (62)
* altitude moyenne du terrain : 20 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; terres arables hors périmètres d'irrigation ; prairies ; systèmes culturaux et parcellaires complexes

* principaux dégâts : une caravane renversée, toiture en tôles arrachée en un seul bloc et propulsée à 20 mètres, véranda soufflée et fragments de toiture en plexiglas retrouvés à 100 mètres, branches brisées et emmenées à plus de 100 mètres, un trampoline emmené dans les airs et retrouvé à 120 mètres, arbres feuillus de grande dimension ébranchés ou coupés net à ras du sol, toitures d'habitations endommagées (<20%)

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 
La trajectoire suivie par cette tornade est presque exclusivement linéaire, à l'exception du périmètre du canal de Neuffossé où l'on constate une déviation transitoire mais assez nette vers l'est.

Un tourbillon accompagné d'un "bruit terrible"

Une enquête de terrain menée par Keraunos, appuyée d'un témoignage très détaillé, confirme le passage d'une tornade sur une trajectoire totale de près de 3 kilomètres et selon un sens de déplacement du Sud/Sud-Ouest vers le Nord/Nord-EstUne habitante de la rue du Canal, à Aire-sur-la-Lys, nous livre le témoignage suivant: 

"Il devait être aux environs de 17 heures. Il y avait eu de l'orage un peu avant, et d'un seul coup est arrivé ce tourbillon [gestes avec la main] avec un bruit terrible. J'étais alors occupée à l'intérieur de la maison: le temps que je sorte pour comprendre ce qu'il se passait, la toiture du garage du voisin avait atterri au pied de ma maison et ma véranda avait été en grande partie soufflée. Une petite trappe a même été soulevée à l'intérieur de la maison. Et puis la tornade est partie vers le canal et a brisé tous ces arbres. Mon fils, lui, a bien vu la tornade arriver [il habite la maison d'en face par rapport au canal]. Il a bien cru que la tornade lui fonçait dessus, mais elle a finalement dévié. Tout ceci n'a duré que quelques secondes.  

Des branches d'arbres ont été déposées dans mon jardin. [elles proviennent d'une peupleraie située à plus de 100 mètres]. Ma table de jardin a été pulvérisée et je cherche encore deux pieds qui ont totalement disparu! Chose assez incroyable: vous avez vu ce lierre grimpant? Les racines ont été décrochées du mur de clôture [nous en avons retrouvé à plus de dix mètres de l'autre côté du garage]. Mes pieds de pommes de terre ont été écrasés et ne se sont relevés que ce matin. Le trampoline du voisin, situé dans leur jardin, a été emmené dans les airs et on l'a retrouvé de l'autre côté du canal [parcours de 120 mètres par-delà une maison et une rangée d'arbres hauts d'une dizaine de mètres]. Et la caravane! Elle est pourtant bien lourde, puisque j'y entrepose tous le matériel de jardin... Elle a pourtant réussi à être mise sur le flanc. 

Je peux dire que j'ai eu de la chance: je prends souvent l'habitude de m'asseoir à l'intérieur de la véranda. Figurez-vous que la chaise sur laquelle j'étais habituellement assise a été aspirée et personne ne l'a retrouvée! J'aurais pu être blessée, voire pire encore, quand on voit ce qu'il reste de la véranda!"

Les premiers dégâts sont identifiés à la Roupie, commune d'Isbergues. La tornade survole ensuite le canal de Neuffossé, puis traverse des parcelles agricoles avant de se dissiper près de la Lys. Aux abords du canal, sur une bande de terrain de 400 mètres de longueur environ, la tornade a déployé le maximum d'intensité avec des dégâts parfois importants sur la végétation. Certains arbres de grande dimension qui longent le canal ont été brisés net à la base, mais ces derniers ne semblaient pas sains de pied. Les essences les plus vigoureuses ont été ébranchées, déracinées ou brisées à mi-hauteur, d'où l'intensité EF1 retenue. C'est aussi au niveau du canal que la tornade s'est évasée pour atteindre une largeur de 75 mètres.  
 
Les autres dégâts observés avant et après le canal s'apparentent davantage à une tornade d'intensité EF0.

ISBERGUES - La Roupie - Premiers dégâts mineurs sur des toitures :
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

ISBERGUES - Chemin du Halage
Peupleraie partiellement endommagée par la tornade (grosses branches cassées et un arbre cassé à mi-hauteur):
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

AIRE-SUR-LA-LYS - Rue du Canal - Arbres fortement endommagés avec projection de branches venues de la
peupleraie située à une centaine de mètres. Caravane lourdement chargée retournée :
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

 AIRE-SUR-LA-LYS - Rue du Canal - Toitures de deux garages intégralement soufflées :
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

AIRE-SUR-LA-LYS - Rue du Canal
Vue générale dans l'axe de déplacement de la tornade (en provenance du fond et se propageant vers l'avant-plan) :
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

AIRE-SUR-LA-LYS - Rue du Canal - Toiture de garage arrachée et projetée sur la gauche de la trajectoire :
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

AIRE-SUR-LA-LYS - Rue du Canal - Coffrage en bois soulevé sur un mur et structure de véranda intégralement soufflée :
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

 ISBERGUES - Canal de Neuffossé - Arbres brisés, pour certains au ras du sol :
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

 
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents

 AIRE-SUR-LA-LYS - Rue Champêtre - Mobilier de jardin malmené :
 © MAHIEU-WESOLEK / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents 

Contexte météorologique

La situation météorologique qui prévalait ce 21 juin 2012 a permis le développement d'orages parfois violents, notamment sur les régions d'un grand quart nord-est du pays. Le détail de la configuration météorologique est présenté sur cette page.

Il s'avère que les conditions étaient propices au développement de tornades dans le nord du pays, élément qui avait été indiqué dans le bulletin de prévision convective émis le matin du 21 juin à 08h locales, valable pour la journée du 21 juin :

 

Coupure de presse

L'Echo de la Lys fait part du phénomène dans son édition du 22 juin 2012:

Une tornade vue jeudi soir à Aire-sur-la-Lys

Dans divers points de la région, à la faveur du passage orageux, des témoins évoquent l'apparition d'une tornade ce jeudi en fin d'après-midi.

À Aire-sur-la-Lys, rue du Canal, une maison a subi de gros dégâts : véranda détruite, abri de jardin inutilisable, caravane renversée. Quelques arbres se sont déracinés ou arrachés dans les alentours.

« Le trampoline du voisin s'est envolé pour atterrir de l'autre côté du canal », selon un témoin. Ce dernier décrit le passage d'une tornade « de 50 mètres de large et de 100 mètres de haut ». L'eau du canal se serait mise à tournoyer, des branches, du feuillage se seraient élevés dans l'air pendant une trentaine de secondes, puis un brouillard épais aurait accompagné le calme qui a suivi l'événement climatique.