Une tornade de très faible intensité (EF0) a touché l'est du toulonnais (Var) le 20 novembre 2010, à 19h40 locales. Sans être vu, le phénomène a été ressenti par de nombreux témoins.

Principales caractéristiques de la tornade

intensité maximale : EF0, soit des vents estimés de 105 km/h à 135 km/h
distance parcourue : 3,5 kilomètres (distance minimale certaine)
largeur moyenne : indéterminée

communes traversées : LE PRADET (place Paul Flamencq), LA GARDE (les Castelles, avenue de Draguignan)

département : VAR (83)
altitude moyenne du terrain : 20 mètres
type de terrain : tissu urbain discontinu, zones industrielles et commerciales, équipements sportifs et de loisirs, territoires agricoles

principaux dégâts: une toiture partiellement arrachée (<20%), toit de garage envolé, cyprès et sapins endommagés dans une propriété, des éléments garnissant la toiture d'un magasin enlevés, mobilier de restaurant soufflé

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, 
mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.


Parcours de la tornade



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)


Témoignages et chronologie du phénomène

Le phénomène a pu être reconstitué sur la base de plusieurs témoignages probants. L'heure exacte du passage de la tornade, en trois points distincts, contredit ainsi la première affirmation erronée selon laquelle la commune de la Garde était touchée une heure après celle du Pradet.
 
Témoignages (commune de la Garde)

« J'étais présente avec ma famille au Castorama lorsque cette "mini tornade" est passée. Effectivement, il était plutôt 18h50 et non 19h30 quand le phénomène s'est produit. L'orage grondait fortement, la pluie tombait et soudain nous avons entendu de gros bruits sur le toit comme des martèlements... Le vent s'est engouffré violemment dans le magasin, des pancartes et objets se sont envolés, des étagères se sont vidées et le toit a bougé ... les tôles ont ondulé, comme des vagues (je ne vois pas de meilleure image), les canalisations d'eau ont éclatées et l'eau s'est mise à couler du plafond. Nous nous sommes précipités vers les caisses, deux caissières nous ont dit avoir vu des personnes projetées contre les vitres du magasin. Nous avons quitté le magasin vers 19h15, les pompiers n'étaient pas encore arrivés sur les lieux. »

* * *

« Je pourrais vous faire parvenir des photos très édifiantes du passage de cette tornade du côté des Castelles sur le Vieux chemin de Hyères. Il semblerait que je sois le plus touché et les assurances ont du mal à le croire, car il semble qu'il n'y ait eu que moi pour le signaler… Était-ce l’épicentre ?

Dégâts : grand cyprès, sapins, toit de garages envolé, toiture de la maison endommagée. »

Témoignages (commune du Pradet)

« Aux alentours de 19 heures, une mini-tornade s’est déclenchée sur la place du Pradet et les toits se sont arrachés ; beaucoup de matériels au niveau des bars et des brasseries se sont envolés.

On était assis avec tous les jeunes, ici, au bar, et à un moment donné on a vu le vent s’engouffrer en-dessous, la toile ici s’est soulevée et on a tout vu voler : les tables, les parasols du marinier. Moi j’ai tremblé de la tête aux pieds. On s’est tous engouffrés dans le bar. Ca tourbillonnait, on le voyait avec la pluie : dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, que ça faisait. »

Nous pouvons donc affirmer qu'un phénomène tourbillonnaire, probablement issu d'une trombe marine, a survolé les territoires du Pradet et de la Garde sur une trajectoire d'au moins 3,5 kilomètres.
 

Séquence vidéo

La brève séquence suivante représente seulement quelques secondes de film. En ce bref laps de temps, tout le contenu de la terrasse du café-restaurant "Le Marigny" (commune du Pradet, place Paul Flamencq) a été mis sens dessus-dessous :
 
 
 
 
 

Coupure de presse

Var-Matin évoque rapidement le phénomène dans son édition Internet du 20/11/2010. Dans un premier temps, la chronologie des phénomènes est erronée et le journal évoque deux phénomène a priori distincts:

Intempéries : Le Pradet et La Garde traversés par une "mini-tornade"

Un violent épisode orageux, qualifié de "mini-tornade" par les secours, a causé d'importants dégâts sans faire de blessés ce samedi soir au Pradet puis à La Garde, à l'est de Toulon.

Vers 18h30 au Pradet, la toiture d'une maison et les terrasses de plusieurs établissements du centre du village ont a été emportées par le vent.

Moins d'une heure plus tard, à La Garde, des installations du magasin Castorama ont aussi été mises à mal par cette mini-tempête. Le magasin a même dû être évacué par sécurité ont rapporté les pompiers de Toulon-La Garde, intervenus sur place