Le 25 mai 2009 vers 00h15 locales (24 mai 2009 à 22h15 TU), une tornade de faible intensité (EF1), issue d'une trombe marine, frappe la commune littorale de Saint-Jean-de-Monts (Vendée). Le phénomène est confirmé par un témoignage.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Saint-Jean-de-Monts (85) du 24 mai 2009* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : 500 mètres
* largeur moyenne :  10 mètres

* commune traversée : SAINT-JEAN-DE-MONTS
* département : VENDÉE (85)
* altitude moyenne du terrain : 5 mètres
* type de terrain : zones intertidales ; plages, dunes et sable ; tissu urbain discontinu ; forêt de conifères

* principaux dégâts : grosses branches cassées, toitures d'habitations endommagées, cabanons en bois envolés et détruits, tables de terrasse envolées, débris projetés à plusieurs dizaines de mètres
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
Tornade EF1 de Saint-Jean-de-Monts (Vendée) du 24 mai 2009 - Localisation approximative. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© KERAUNOS (fond de carte : Géoportail)
 

Une trombe marine à l'origine du phénomène

Un témoignage a été reçu via notre formulaire de signalement de cas. Il fait référence à une trombe marine qui a provoqué quelques dégâts en s'enfonçant dans les terres au niveau de la commune de Saint-Jean-de-Monts. Bien que les dégâts soient énumérés de façon précise, leur localisation exacte reste indéterminée à ce jour.

« Nous vous communiquons ce message pour recenser une tornade, ou plutôt une trombe s’étant formée en mer et ayant touché par la suite les terres dans la commune de Saint-Jean-de-Monts en Vendée (85). Ce phénomène est apparu le lundi 25 mai à 00h15, elle avait un diamètre d’environ 10 mètres. Les dégâts occasionnés sont les suivants: 

-cabanons en bois sur la plage envolés et détruits,
-toits de certaines habitations endommagés,
-quelques arbres touchés et des tables de terrasse envolées,
-débris envolés sur plusieurs dizaines de mètres.

Il faisait un très beau temps orageux ; nous avons également perçu de nombreux éclairs sans son, un souffle d’air chaud et une averse de grêle ».
 
* * *
 

La nuit du 24 au 25 mai 2009 était propice à ce type de phénomène. Un autre cas incertain a notamment été signalé à Vaux-sur-Mer (Charente-Maritime) durant cette même soirée, vers 1h00 locale, soit trois-quarts d'heure après la trombe marine de Saint-Jean-de-Monts.