Une tornade de faible intensité (EF1) s'est abattue le 30 octobre 2008, vers 4h30 locales, sur l'île d'Oléron, dans le département de la Charente-Maritime. Il s'agit manifestement d'une trombe formée en mer qui a continué sa course sur les terres d'Oléron.

La tornade de la Brée-les-Bains s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 3 cas pour les journées des 29 et 30 octobre 2008 (24 heures glissantes) dont la tornade EF1 de Moëlan-sur-Mer (Finistère) et la tornade EF1 du Bois-Plage-en-Ré (Charente-Maritime).

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : 3,5 kilomètres
* largeur moyenne : 50 mètres

* communes traversées : SAINT-DENIS-D'OLÉRON (les Huttes), LA BRÉE-LES-BAINS (les Goussons, Planginot)
* département : CHARENTE-MARITIME (17)
* altitude moyenne du terrain : 4 mètres
* type de terrain : plages, dunes et sables ; marais maritimes ; vignobles ; prairies ; tissu urbain discontinu ; équipements sportifs et de loisirs

* principaux dégâts : arbres de très faibles dimensions couchés ou déracinés, luminaire plié, toitures partiellement endommagées (>20%), mobilier urbain endommagé

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

L'île d'Oléron traversée de part en part

Une enquête de terrain a été effectuée par G. Tinsson pour Keraunos. Elle fait apparaître un couloir de dégâts très net entre le hameau des Huttes (commune de Saint-Denis-d'Oléron) et celui de Planginot (commune de la Brée-les-Bains), soit sur une trajectoire en ligne droite de 3,5 kilomètres et une largeur de 50 mètres. Les dommages portent tant sur la végétation que sur les infrastructures. Certaines habitations sont également touchées.

D'après un témoin interrogé sur place, "Il y a eu quelques tuiles qui ont volé aux Huttes, commune de Saint-Denis-d’Oléron, donc on peut suivre la trajectoire de la tornade qui, juste avant d’arriver aux Huttes, était une trombe marine. Celle-ci finalement a traversé tout le nord de l’île d’ouest en est !"
 
 
© G. TINSSON - site du SDIS 17

 
© G. TINSSON - site du SDIS 17

                                    
© G. TINSSON - site du SDIS 17

Coupure de presse

Le quotidien Sud-Ouest fait part de l'événement dans son édition du 31 octobre 2008:

Mini-tornade à La Brée-les-Bains. Sur 300 mètres de long et 50 de large. Le vent a soufflé à 90 km/h dans les rues Saint-Denis et Joussemet à La-Brée.

De mémoire de Brénnais, on n'avait pas subi pareil coup de tabac depuis la tempête de 1999 dont les images restent encore gravées dans les mémoires. « Vers 4h30 du matin, hier, nous avons entendu quelque chose de très violent qui nous a fait peur », témoigne un habitant qui s'en tire à moindre mal avec seulement quelques tuiles déplacées et des arbres couchés. La toiture de la maison voisine a, elle, été entièrement soufflée sur un côté. « Nous avons d'abord pensé à un camion qui se serait écrasé. C'était comme un sifflement qui a duré entre trente secondes et une minute. Nous nous sommes levés pour constater les dégâts. C'était impressionnant ! »

90 km/h

Pas de blessé heureusement lors de cette mini-tornade - dont la vitesse est évaluée à 90 km/h - qui a endommagé, dans un couloir de 50 mètres, une vingtaine de toitures. Il s'agit surtout de résidences secondaires et de la couverture vitrée d'une piscine. Vingt-cinq sapeurs-pompiers des centres de secours de Rochefort, Le Château-d'Oléron, Saint-Pierre et Saint-Denis, sous les ordres du lieutenant Parenteau et du capitaine Cevaere sont intervenus pour mettre hors d'eau les maisons endommagées et sécuriser la zone des rues Joussemet et de Saint-Denis afin qu'aucun matériau ne puisse s'envoler avec un nouveau coup de vent. Les sapeurs-pompiers ont dû interrompre leur intervention pendant quelques minutes, un violent orage de grêle s'étant en plus abattu sur ce quartier de La Brée-les-Bains.