Une tornade de faible intensité (EF1) a frappé le nord du Dauphiné le 28 mars 2006 vers 16h30 locales. Le phénomène, relayé par la presse locale, a été confirmé suite à une reconnaissance aérienne.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Courtenay (38) du 28 mars 2006* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 5,5 kilomètres
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : SICCIEU-SAINT-JULIEN-ET-CARISIEU (Bas-Siccieu), COURTENAY (Chanizieu)
* département : ISÈRE (38)
* altitude moyenne du terrain : 320 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu, territoires agricoles, forêts de feuillus

* principaux dégâts : cheminées écroulées et toitures endommagées (>20%), arbres couchés (nature non précisée), projection d'une tôle sur un pylône électrique, débris projetés à distance

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF,
mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Courtenay (38) du 28 mars 2006© Keraunos (fond de carte: Géoportail)
  

80 maisons endommagées

La tornade de Courtenay, dont les dégâts ont fait l'objet d'une reconnaissance aérienne entre le Bas-Siccieu (Siccieu-Saint-Julien-et-Carisieu) et Chanizieu (Courtenay), a parcouru une distance de 5,5 kilomètres selon un sens de déplacement de l'Ouest vers l'Est.

Le relevé des dommages et l'organisation des dégâts permettent d'attester d'un phénomène tourbillonnaire, notamment dans l'analyse des projections à distance. En maints endroits, des toitures ont été soulevées, et des tôles arrachées des toits sont venues percuter des habitations ou des poteaux électriques. A un endroit, une tôle s'est encastrée dans un pylône électrique.

Au total, ce sont 80 habitations des deux communes qui ont été touchées. Pour la plupart d'entre elles, les cheminées sont écroulées et les couvertures en tuiles en bonne partie emportées. On signale également des arbres couchés par la tornade.    

Tornade EF1 de Courtenay (38) du 28 mars 2006 - Toiture endommagée     Tornade EF1 de Courtenay (38) du 28 mars 2006 - Chanizieu - Toitures endommagées le long de la D140C
 

Coupure de presse

Le quotidien régional Le Dauphiné Libéré fait part du phénomène dans son édition du 29/03/2006 :
 
Tornade EF1 de Courtenay (38) du 28 mars 2006