Une tornade d'intensité modérée (EF2) a frappé l'Ouest de la commune d'Ambérieu-en-Bugey (Ain) le 10 mars 2006 vers 13h50 locales. Le phénomène a été vu par de nombreux témoins et relayé par la presse. Localement les dégâts matériels sont assez importants.
 
La tornade d'Ambérieu-en-Bugey s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas certains pour l'après-midi du 10 mars 2006, dont celui des Echelles (Savoie).
  

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade d'Ambérieu-en-Bugey (Ain) du 10 mars 2006* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 1,6 kilomètre
* largeur moyenne : 100 mètres

* commune traversée : AMBÉRIEU-EN-BUGEY (Jean-de-Paris, avenue de la Libération, avenue Léon Blum)
* département : AIN (01)
* altitude moyenne du terrain : 242 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu, zones industrielles et commerciales, équipements sportifs et de loisirs

* principaux dégâts : cheminées écroulées ; toitures endommagées (>20%) ; un magasin endommagé ; façades éventrées (lycée de la plaine de l'Ain, façade en verre d'un centre nautique en construction) ; deux voitures soulevées, projetées, renversées ou retournées

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF,
mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF2 d'Ambérieu-en-Bugey (Ain) du 10 mars 2006© Keraunos (fond de carte: Géoportail)
 

Une "colonne blanche" qui renverse des voitures

La tornade d'Ambérieu-en-Bugey a traversé l'Ouest de la commune sur une trajectoire totale de 1,6 kilomètre et une largeur moyenne de 100 mètres. Le phénomène, qui a été vu, a fait l'objet d'un témoignage d'un professeur de mathématiques qui a été repris dans la Chronique ancienne N°575 : la tornade d'Ambérieu (10/03/2006), par Gérard Staron (conseil scientifique, hydrologie et climatologie) : "Dans la coupure de presse envoyée par nos auditeurs, le témoignage d’un professeur de mathématiques du Lycée, dont un bâtiment s’est ouvert, correspond tout à fait à une tornade. Je cite «  j’ai vu une haute colonne blanche très serrée s’avancer vers nous entourée de grandes écharpes qui tournaient autour ». La haute colonne blanche correspond au tuba, tourbillon qui propulse violemment  l’air du sol en altitude jusqu’aux nuages, les écharpes qui tournaient autour se nomment le buisson, formé de poussières et de débris divers soulevés et arrachés par la violence de l’aspiration, et qui tournent autour à la base."

En traversant un secteur fortement bâti (notamment un complexe sportif et un lycée), la tornade d'Ambérieu-en-Bugey provoque des dommages localement spectaculaires et qui relèvent du niveau EF2. Les premiers dommages sont identifiés dans le quartier Jean-de-Paris où plusieurs habitations sont endommagées (cheminées écroulées, tuiles arrachées). Plus loin, dans une zone d'activité, la tornade endommage sérieusement un commerce dont l'un des murs est éventré. De nombreux panneaux publicitaires sont également pliés ou arrachés par le vent.

Dans le périmètre de l'avenue Léon Blum, la tornade détruit un pan de façade vitrée de la piscine en chantier. Des débris sont retrouvés éparpillés à plusieurs centaines de mètres, jusque dans l'enceinte du lycée voisin. Avenue Léon Blum, des véhicules sont déplacés par la tornade ; deux d'entre eux sont retournés et atterrissent sur le terre-plein central. Enfin, au lycée de la Plaine de l'Ain, l'angle du bâtiment qui abrite le centre de documentation s'est ouvert sous la pression du vent. Le lycée est également jonché de débris divers. Au delà de ce secteur, la tornade se dissipe et le centre-ville est épargné.

Malgré l'importance des dégâts et le périmètre urbanisé qui a été touché, aucun blessé n'est à déplorer suite à cette tornade.

Coupures de presse

Le quotidien régional Le Progrès fait part du phénomène en y consacrant plusieurs articles dans les éditions du 11 et du 12 mars 2006 :
 
 
Tornade EF2 d'Ambérieu-en-Bugey (Ain) du 10 mars 2006      Tornade EF2 d'Ambérieu-en-Bugey (Ain) du 10 mars 2006
 
Tornade EF2 d'Ambérieu-en-Bugey (Ain) du 10 mars 2006      Tornade EF2 d'Ambérieu-en-Bugey (Ain) du 10 mars 2006