Une tornade de faible intensité (EF1) est observée à Prats-de-Mollo-la-Preste (Pyrénées-Orientales) le 31 janvier 2003 vers 13h45 locales. Le phénomène touche plus particulièrement un lotissement situé à la sortie du village, en direction de la Preste. D'autres dégâts liés au vent ont été reportés dans le secteur pour cette même journée.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : PRATS-DE-MOLLO-LA-PRESTE (les Tilleuls)
* département : PYRENEES-ORIENTALES (66)
* altitude moyenne du terrain : 760 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu, systèmes culturaux et parcellaires complexes

* principaux dégâts : grosses branches cassées sur un cèdre ; habitations endommagées (fenêtres brisées, tuiles enlevées, cheminées écroulées, portions de toits arrachées) ; un billard de 300 kg expulsé d'une habitation traversée de part en part ; structure métallique d'une véranda emportée ; voiturette sans permis en stationnement soulevée et renversée sur la chaussée

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Localisation de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Prats-de-Mollo-la-Preste (Pyrénées-Orientales) du 31 janvier 2003
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Un tourbillon de couleur blanche

La tornade de Prats-de-Mollo-la-Preste a été aperçue à la sortie du village, le long de la D115. Les témoins du phénomène sont nombreux à décrire un tourbillon de couleur blanche, marqué par un bruit impressionnant, et qui aspirait les branches d'arbres qu'il brisait sur son passage.

La tornade, qui a traversé plusieurs habitations, a produit des dommages caractéristiques d'un phénomène tourbillonnaire : grosses branches cassées sur un cèdre et aspirées vers le ciel, habitations endommagées (fenêtres brisées, tuiles enlevées, cheminées écroulées, portions de toits arrachées), structure métallique d'une véranda emportée, voiturette sans permis en stationnement soulevée et renversée sur la chaussée. La tornade a également expulsé un billard de 300 kg dans une habitation qui a été traversée de part en part.

L'Indépendant fait part du phénomène dans son édition du 3 février 2003. En voici un extrait: 

De nombreux habitants de Prats-de-Mollo ont été témoins du phénomène météorologique de vendredi dernier. Selon eux, ce coup de vent dévastateur ressemblait plus à une tornade qu’à une rafale de tramontane. Le sergent chef Jean-Louis Gerva affirme « avoir vu la tornade de mes propres yeux. Il s’agissait d’un tourbillon de couleur blanche ». Urbano Ruiz, habitant du lieu-dit Les Tilleuls était dans sa cuisine au moment du phénomène : « J’ai entendu du bruit provenant de ma chambre, alors je suis entré dans la pièce. Le vent avait ouvert la fenêtre, brisé les vitres et détruit le mur central ! » Jean Monturiol a échappé de peu au phénomène : « Je l’ai vu passer juste devant ma maison, c’était une vraie tornade, un tourbillon de couleur blanche. Cela faisait un boucan monstre, comparable aux sirènes de bateau. Plus tard je me suis rendu au mas de mon frère. Depuis une fenêtre nous avons vu passer une porte et des boîtes de conserve qui volaient à plus de 150 mètres au-dessus du sol ! J’ai également vu un cèdre se plier sous la force du vent : au lieu de retomber à terre, les branches coupées étaient emportées dans les airs ». Les témoins sont unanimes : « Nous n’avons jamais vu cela à Prats-de-Mollo ». Le maire du village confirme : « Voici 40 ans que je vis ici et cela ne s’est jamais produit ! ».
 
En l'absence d'enquête de terrain, ni la distance parcourue ni la largeur de cette tornade EF1 ne sont déterminées.