Une tornade de faible intensité (EF1) est observée entre Bajus et la Comté (Pas-de-Calais) le 30 septembre 1998. Le phénomène provoque des dégâts matériels sur une ferme, au hameau du Petit Rietz, avant de prendre la direction de Rebreuve-Ranchicourt. Faute d'enquête de terrain, la trajectoire du phénomène demeure indéterminée.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : LA COMTÉ (le Petit Rietz)
* département : PAS-DE-CALAIS (62)
* altitude moyenne du terrain : 88 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu, prairies

* principaux dégâts : toiture d'une ferme endommagée

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de la Comté (Pas-de-Calais) du 30 septembre 1998. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Un "bruit d'aspiration impressionnant"

La tornade de la Comté, qui a été vue d'un grand nombre de témoins de la commune et du village voisin de Bajus, a touché le sol au hameau du Petit Rietz, où elle provoque des dégâts sur la toiture d'une ferme. Le quotidien régional La Voix du Nord (édition du 12 décembre 2000) revient sur l'événement, dans un article qui récapitule les phénomènes météorologiques survenues dans la région entre 1998 et 2000 : "Le mercredi 30 septembre à partir de 19 heures, les habitants de Bajus et de La Comté, les sapeurs-pompiers du centre de secours d’Houdain, suivent, médusés, une mini-tornade se déplaçant en direction de Rebreuve-Ranchicourt. A La Comté, une ferme est particulièrement touchée par la colonne venteuse qui évolue dans un bruit d’aspiration impressionnant, se contorsionnant entre la terre et le ciel. Fort heureusement, son emprise au sol étant relativement faible, les dégâts sont très limités. Mais tout de même : une tornade !"
 
Faute d'enquête de terrain, la trajectoire de la tornade apparaît indéterminée à ce jour.