Le 25 mai 1969, vers 14h30 locales, une tornade de forte intensité (EF3) dévaste le sud de Leuc (Aude). Le phénomène, qui a traversé la rivière du Lauquet, a soulevé une colonne d'eau d'une hauteur de plusieurs dizaines de mètres. 
 
La tornade de Leuc s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 25 mai 1969, dont celui de Lagarde (Ariège). Une enquête de terrain a été menée par Jean Dessens sur cet épisode.
 
Enfin, il est à noter que la commune de Leuc a déjà été frappée par une tornade d'intensité EF3, le 3 août 1780.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Leuc (11) du 25 mai 1969* intensité maximale : EF3, soit des vents estimés entre 220 km/h et 270 km/h
* distance parcourue : 2 kilomètres
* largeur moyenne : 50 mètres

* commune traversée : LEUC (rives du Lauquet)
* département : AUDE (11)
* altitude moyenne du terrain : 155 mètres
* type de terrain : territoires agricoles

* principaux dégâts : poteaux électriques en bois coupés; poteaux électriques en fer pliés; arbres arrachés ou abattus; vignes complètement rasées; hangar métallique emporté; voiture soulevée et projetée au-dessus d'un talus plusieurs mètres plus loin; eaux de la rivière du Lauquet soulevées à plusieurs dizaines de mètres de hauteur

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 Cliquer sur la carte pour l'agrandir:
 
Trajectoire de la tornade EF3 de Leuc (Aude) du 25 mai 1969. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 
Cette trajectoire approximative a été établie en fonction des informations disponibles (articles de presse, reconstitution du flux pour la journée du 25 mai 1969).
 

Une voiture en marche est emmenée par la tornade

La puissance de la tornade est remarquable dans la vallée du Lauquet, dont les eaux sont soulevées à une trentaine de mètres de hauteur. Une voiture qui circulait sur la route départementale qui relie Leuc à Verzeille, a été happée par la tornade, et projetée dans une vigne qui surplombe la route. Le véhicule s'est immobilisé après avoir fait plusieurs tonneaux. Le conducteur est grièvement blessé.
 
Dans une lettre adressée au Préfet de l'Aude, le maire de Leuc s'inquiète également des dégâts causés sur les vignes, littéralement dépouillées. Des souches ont même été arrachées, ce qui est exceptionnel compte tenu de la physionomie de ce type de végétation.
 

Deux tornades d'intensité EF3 séparées par 35 kilomètres

 
Tornade de Lagarde (Ariège) du 25 mai 1969 - Aperçu d'un arbre déraciné et dépouillé de ses branches, au hameau de la Fouche à Lagarde (c) - Jean Dessens (reproduction interdite)Sans être remarquable à l'échelle nationale, l'outbreak du 25 mai 1969 semble exceptionnel dans cette partie de la France.
 
Sur la base des cas recensés en France sur la période contemporaine (1960-2014), deux tornades de forte intensité aussi rapprochées dans le temps et dans l'espace ne se rencontrent que ponctuellement et dans des outbreaks presque systématiquement meurtriers.
 
Cet épisode, peu connu, aurait pu avoir des conséquences bien plus graves s'il s'était manifesté en milieu urbain. 
 

Coupure de presse

Le quotidien Midi Libre évoque la tornade de Leuc son édition du 26 mai 1969:
 
Tornade sur Leuc

Une voiture est projetée dans les champs par la bourrasque : le conducteur est blessé

Carcassonne.- Une voiture jetée dans les vignes, un automobiliste grièvement blessé, des toitures arrachées, des poteaux électriques coupés, des perturbations sur la voie ferroviaire Limoux-Carcassonne, des communications téléphoniques coupées entre Carcassonne et Limoux.

Tel est le lourd bilan d'une véritable tornade qui s'est abattue en quelques instants sur le village de Leuc et ses environs immédiats.

En ce dimanche de Pentecôte, il était 14h30, dans la plupart des foyers on était encore à table, dehors un ciel lourd et bas roulait de gros nuages noirs, soudain, en quelques instants, le vent qui soufflait régulièrement de l'est, depuis le matin, changea brusquement de direction. Ce fut çà et là la bourrasque et une petite tornade se déchaîna sur le village de Leuc, situé à 10 km au sud de Carcassonne, sur la route de Saint-Hilaire.

En moins d'une minute, des branches d'arbres furent cassées, le toit d'un hangar fut arraché et les tôles projetées à plusieurs dizaines de mètres, des poteaux téléphoniques coupés et jetés à bas, en travers de la voie ferrée Carcassonne-Limoux.

Sur la route, à l'entrée du village, une voiture fut littéralement soulevée par le souffle et projetée par-dessus le talus, à une trentaine de mètres, au milieu d'une vigne, où elle s'échoua, complètement disloquée. Son conducteur, M. Roger Varalda, âgé de 20 ans, demeurant à Couffoulens, était grièvement blessé. Alertés, les sapeurs-pompiers de Carcassonne intervenaient très rapidement et transportaient M. Varalda dans un établissement hospitalier du chef-lieu.

Au même moment, en bordure de la voie ferrée, la ligne téléphonique des PTT était coupée et de nombreux poteaux couchés sur la voie isolant tout le reste de Limoux, coupant tout à la fois les liaisons téléphoniques et les liaisons ferroviaires. A quelques kilomètres de là un véritable orage de grêle devait s'abattre sur les régions de Montréal, Rieux-Minervois et de La Livinière, endommageant très fortement les cultures.
 
Fort heureusement, le bulletin météorologique valable pour les jours à venir laisse entrevoir un temps plus en accord avec la saison.
 
 
NB : Ce cas a pu être documenté grâce à une collaboration entre Keraunos, François Paul (Climat-Energie-Environnement) et Jean Dessens (Anelfa).