Fabrice Bigand était positionné en Picardie le 26-27 juin. Il nous livre son récit et ses clichés.

26 juin 14h30, mon frère et moi avions décidé de se diriger vers Saint Quentin pour commencer notre aventure. Avec les différents modèle météo, ce secteur était très prometteur. Arrivé sur place, on voyait déjà des bourgeonnements au loin, une cellule était entrain d'exploser non loin d'Amiens. On a fait demi tour, pour être bien placé. Malheureusement, très peu de foudre, et elle mourrait en allant vers le nord. Mais tout de suite après, deux grosses cellules orageuses remontaient de l'Oise, elles mettent du temps à arriver, ce qui a simplifié notre placement sur le terrain. C'est alors que plus l'orage s'approchait, plus on voyait une sorte d'arcus arriver sur nous. Mais s'est vite transformer en supercellule ! Une superbe structure était devant nous, avec une rotation certaine à sa base, on pensait vraiment qu'elle allait donner un tuba et pourquoi pas une tornade. Mais ce ne fut pas le cas. D'ailleurs, toujours beaucoup d'intranuageux, pas de foudre capturé à ce moment.

On décide de la suivre. Direction le Sud de Saint Quentin ! 20 min plus tard, lorsqu'on dépasse la ville, mon frère décide de s'arrêter, pour photographier ce superbe paysage avec un ciel tourmenté. ET IL A EU RAISON ! Un déluge de foudre s'est abattu, on a réussi à capturer la foudre sur les pales d'éoliennes, et par la même occasion, 7 éclairs ascendants sur plusieurs pales d'éoliennes en l'espace de 1,6 secondes ! J'ai ma photo de l'année, c'est sur ! 

On se remet de nos émotions, on continue notre route pour espérer voir encore de la foudre à l'arrière de celle ci . On cherche un endroit assez haut, un bon point de vue, et là... qui fait son apparition ? Un arc en ciel... Magique !!!! Il manquait un bon gros coup de foudre pour que nous ayons une de nos plus grosse envies photographiques, arc en ciel + foudre, mais ce n'est pas arrivé... enfin si ! Un "spider" en plein milieu, ce n'est pas rien, c'est clair, mais on aurait voulu un gros positif en plein milieu ! Bref, c'est quand même un kiff incroyable. Et c'est pas fini, le coucher de soleil arrivait, des mammatus font leur apparitions au dessus de nous... encore une belle photo à prendre, et un rêve encore réalisé dans la même journée. C'est absolument PARFAIT ! 

Après cet aprem et soirée fini, on décide d'aller manger un bout et de rejoindre des amis chasseurs pour faire le point et évaluer la situation. Un plaisir immense d'avoir revu les copains  Alex et Gaël, et d'avoir rencontré Antoine et un chasseur spécialement venu de Rouen ! Un vrai plaisir !!!!

On décide d'aller sur Laon pour passer la nuit. Un très bel endroit devant nous, la cathédrale surplombe la ville. On attend l'orage...
Il est  1h30 du matin quand le ciel à décidé de s'éclairer ! Les éclairs illuminaient le ciel devant, sur le coté et derrière nous, un spectacle pyrotechnique digne d'un feu d'artifice !
Vers 3h du matin, un orage approche sur notre position, un nuage rouleau (arcus) était impressionnant, mais gâcha un peu notre vision pour la foudre. Mais cela n'a pas empêché le spectacle devant nous ! 

Fin de la traque à 4h15 du matin. Retour à la maison à 6h30.

Une journée qui sera gravé à vie, qui plus est, avec mon fréro, une passion familiale pour la météo, ça met encore plus de baume au coeur !

Supercellule naissant au Sud d'Amiens.




7 éclairs ascendants en 1,6s sur les pales d'éoliennes au Sud de Saint Quentin !!!




Un bel arc en ciel apparaît dans le ciel avec un éclair qui surgit au milieu de celui ci au Sud de Saint Quentin.




L'orage s'évacue en nous laissant un spectacle fantastique avec le coucher du soleil.




La ville de Laon illuminée par l'orage.




De nombreux impacts font leurs apparitions à l'avant.




L'orage se rapproche de plus en plus de nous, avec un éclair qui nous aveugla.