Erwan Kermarec était positionné en Gironde le 9 mai. Il nous livre son récit et ses clichés.

En ce jour du 9 mai 2020, Benjamin Porée et moi même décidons de nous poster dans les environs de Bordeaux pour rester à proximité de la zone chassable du jour.
Tout de suite, nous voyons les premiers orages se développer sur la région du Médoc avec une convection profonde mais stationnaire. Nous nous plaçons aux environs de la commune de Blaye. Nous assistons clairement à une très belle supercellule classique, avec quelques phases L.P., bien constituée et peu mobile.




Nous assistons ensuite à une série de très gros positifs assourdissants, signe que la supercellule se renforçait nettement.




Cette supercellule arrive à maturité mais nous observons plus au sud que d'autres supercellules se forment sur le secteur de Langon.




Suite à la constitution d'une ligne qui s'étirait de l'ouest de Mont-de-Marsan jusqu'au sud-ouest de Langon, nous prenons l'autoroute A62 direction la région de Marmande pour nous placer un peu à l’écart mais nous constatons une nouvelle cellule et nous décidons de nous placer à l'ouest de Langon pour observer cette nouvelle supercellule qui présente les caractéristiques d'une supercellule de type H.P (tout le contraire de ce que nous avions assisté précédemment dans la région du Médoc).




Au fur et à mesure que la soirée orageuse avance, la ligne se désagrège et nous terminons cette chasse sur de la foudre après une journée plus que prometteuse.