Lum Photographie était positionné en Gironde le 4 mai. Il nous livre son récit et ses clichés.

Orage du 4 mai 2020, Hourtin, Gironde.

En ces temps si particuliers, la chasse à l’orage s’est quelque peu compliquée. Impossible de prendre la voiture et d’aller se placer au mieux. Les forces de l’ordre en grand nombre dans mon village (pourtant de 3500 habitants) ne laissent aucune possibilité de passer outre la règlementation… quelle que soit l’heure ! (et c’est sûrement mieux ainsi)

Les orages précédents ayant décidé de me contourner, un peu à l’Est, un peu au Sud, la frustration n’a fait que grandir au fil des jours.

Mais lorsque Keraunos a annoncé pour la fin de journée du 4 mai, une activité orageuse qui semblait rentrer dans les critères logistiques et légaux, je me suis mis en veille. Une après-midi sur le site pour suivre l’évolution de ces orages en provenance d’Espagne. De toutes les façons, il n’y a rien d’autre à faire.

Vers 21h00, les choses se précisent. D’après la carte en temps réels de Keraunos, bifurcation vers l’Est, les orages semblent me venir droit dessus…. Ou pas loin. On dirait des mammatus en formation au dessus de la maison. Ni une, ni deux, matos prêt, je pars, c’est décidé. La voiture est chargée depuis 16h00. En une fraction de seconde je suis…. au bout de la rue, au bord du lac d’Hourtin. 200 mètres du domicile, je suis dans les clous. La voiture, c’est pour l’abri.

Mise en place, réglages, puis re-réglages, puis affinement des réglages…. Bref ça vient. L’orage est au-dessus de l’océan, le spectacle commence en provenance de l’Ouest.

Pour plus de précision, je suis sur la rive Est du plus grand lac de France (Hourtin). De l’autre coté, 3 km de dunes vers l’Ouest, puis l’océan. Donc le point de vue est excellent. Le lac est calme et nous offre de superbes reflets. L’orage passe de part et d’autre… voir au-dessus. Peu de vent malgré quelques rafales et quasiment pas de pluie, bien que quelques murs soient visibles au-dessus de l’océan. Le champ de vision est toutefois limité par la végétation, je m’adapte.

Quelques gouttes plus nombreuses, je me replis, mais l’orage est déjà en intérieur des terres, il part en direction de l’Estuaire de la Gironde. Pour l’instant, à l’heure où je boucle ce rapport (23h00) pas gros vent, pas de grêle ici, mais un orage très lumineux et manifestement, un autre en approche par l’Ouest. Bref, pour une reprise, ça fait du bien !

#restezchezvous

Mammatus en formation ?




Foudre tombée dans l'océan ou sur terre, difficile à dire.