Sofiane Bourichi était positionné en Vendée le 10 août. Il nous livre son récit et ses clichés.

Le Lundi 10 août 2020, des orages étaient prévus dans le département Vendéen en début de matinée. Cela faisait déjà plus de deux mois qu'il n'y avait pas eu de phénomènes intéressants dans le département.

Je saisie donc cette occasion et décide de partir en patrouille au petit matin. Dans les alentours de 6h, je me place dans un champ avec un petite ouverture sur une cellule orageuse.

Inactive au départ, celle-ci commence alors à s'activer progressivement.




Après un faible démarrage, et malgré son activité électrique relativement faible, celle-ci commence alors à ne lâcher que des multiples impacts de foudre, suivis de coups de canon lourds dignes de bon coups de foudre positifs.








Par la suite, l'activité électrique déjà faible au départ finit par être quasi-inexistante en s'éloignant progressivement, mais laissera tout de même apparaître plusieurs multiples coups de foudre toujours aussi splendides.