Laëtitia GIBAUD était positionné dans le Nord Franche-Comté le 5 juin. Elle nous livre son récit et ses clichés.


Tous les ingrédients étaient réunis pour générer de orages virulents dans le nord-est. Je me suis d'abord placée à Vesoul-Frotey (70) avant de suivre le système.

Premières cellules ayant rapidement évolué en système linéaire.


Vesoul-Frotey (70), 18h40




Les premières décharges n'ont pas tardé à se produire...

19h11




... et les précipitations à s'intensifier.

19h15




Le système se renforce et les premières décharges apparaissent comme ici au sud-ouest.

19h19




Cette photo est composée de 4 prises de vue (19h17, 19h18, 19h20, 19h21) afin d'illustrer la concentration de l'activité électrique grandissante. L'orientation est toujours sud-ouest.




Puissante décharge positive.

19h29




A l'approche des fortes précipitations, le bombardement kéraunique continue. La foudre frappe à plusieurs reprises l'un des massifs forestiers au sud de l'aérodrome.

19h38




19h43




Puissante décharge proche avec décroissance en chapelet (photo suivante). Orientation sud.

Les précipitations étaient particulièrement intenses.

19h49







De superbes lumières à l'arrière de ce système. Orientation est-nord-est.

A noter que les grêlons étaient de petits diamètres.

20h04





J'ai ensuite suivi ce système jusqu'en frontière allemande.

Photo prise sur la commune de Suarce (90) à 22h43.