Christophe Coynault était positionné entre Vendée et Deux-Sèvres le 26 juillet. Il nous livre son récit et ses clichés.


Malgré les très fortes chaleurs, ces dernières ne nous apportent rien de très vivace en matière de dégradation kéraunique sur la façade Ouest. Difficile de tirer son épingle du jeu cette année, mais cette nuit fut sympa avec la remontée du MCS gagnant par la Charente-Maritime et avec de nombreuses cellules périphériques pré-frontales. L'activité électrique n'a pas été transcendante, mais suffisante pour en mettre en boite. D'abord positionné au niveau de la baie de L'Aiguillon (85), puis le cliché ramifié dans le champ sur les plaines Niortaise (79). On y devine d'ailleurs au fond, une base plutôt sympa...