Chris Russo était positionné en Gironde le soir du 28 août. Il nous livre ses clichés et son récit.


Une journée rouge et dangereuse en ce 28 août 2018. C'était peut être la dernière chasse de la saison en ce qui me concerne. Tous les paramètres étaient réunis pour une dégradation forte avec des risques non négligeables en terme de vent voire de grêle.

Tout d'abord positionné sur les hauteurs de Bordeaux, les radars indiquaient plutôt un décalage plus au Nord-Ouest longeant les côtes.

J'ai donc décidé de prendre la direction de l'estuaire de la Gironde afin de l'intercepter. Je choisissais la ville de Blaye permettant un point de vue idéal afin d'observer le monstre prenant de l'ampleur.

Malheureusement, les rafales puissantes et dévastatrices ont eu raison de la suite car de nombreux débris, des arbres déracinés et une autoroute fermée ont mis à mal la poursuite de la structure. Dommage car il y a avait toujours un potentiel jusqu'aux Pays de la Loire.