Geatan Julien était positionné dans les Deux-Sèvres le 8 juin. Il nous livre ses clichés et son récit.


Depuis quelques jours j'espérais que les modèles ne se trompent pas quant au risque orageux pour la soirée du 8 Juin dans l'ouest... Après avoir checké dans la journée une dernière fois les prévisions je prends la décision avec mon compère de chasse Fred de nous poster au sud-est de Niort, plus précisément au sud de Melle dans les Deux-Sèvres.

Départ de Nantes après le travail 17h pour arriver sur le spot choisi vers 19h... Ironie en arrivant, un axe orageux certes plus ou moins prévu se forme sur ... Nantes!!! Bon, on y croit encore et attendons cette dégradation qui doit arriver du sud ouest plus tard en soirée...

22h... Le ciel commence à donner quelques signes pré-orageux au coucher de soleil. Nous posons nos trépieds et installons notre matériel. Je mets en place un objectif de 85 mm pour commencer.




22h40... Les cellules orageuses sont encore à distance... Elles nous entourent et lâchent de nombreux impacts puissants sous un ciel déjà bien dessiné!




22h50... Les cellules se rapprochent et nous pouvons photographier les impacts (très nombreux) qui laissent entrevoir les bases nuageuses compactes et très structurées. C'est magnifique!




22h58... Nous sommes toujours à l'abri des précipitations. Idéalement placés, nous continuons à shooter. L'impact est proche des éoliennes sur la colline juste en face! La base de la cellule est très esthétique,  déchiquetée et tourmentée!




 23h04... Quadruple impact à droite des éoliennes sous un ciel de "coton déchiqueté".




23h05... Puissant impact éclairant le rideau de fortes précipitations sur sa droite.




23h20... La cellule qui était la plus au sud est sur nous maintenant, la foudre tombe pas loin, je change mon objectif 85 mm pour un Ultra grand angle 15 mm. Je me replace, déclenche, et ça tombe à côté!

00h10...Nous prenons la décision de ne pas suivre ces cellules orageuses car trop de pluie et elles risquent de perdre en intensité. Nous rentrons vers Nantes... Le GPS indique... 2h15 de route! Travail demain, ça va "piquer" mais cela en valait le coup!