Une tornade de forte intensité, inconnue jusqu'à ce jour, vient d'être découverte par Keraunos en Charente-Maritime. Celle-ci s'est abattue le 20 janvier 1890 sur le nord du département, en y provoquant des dégâts importants.

L'analyse des dommages permet de classer cette tornade en intensité EF3, soit des vents estimés entre 220 et 270 km/h. Il s'agit là du deuxième cas de tornade de cette intensité recensé à ce jour sur ce département au cours du 19ème siècle.

Cette tornade confirme la propension de cette région à subir des tornades parfois fortes en saison froide, fait original à l'échelle française (en savoir plus sur la répartition saisonnière des tornades en France). Toutes les fortes tornades recensées à ce jour en Charente-Maritime sont d'ailleurs survenues en saison froide, avec des trajectoires ouest-est : la tornade EF3 de Saint-Martin-de-Juillers (7 novembre 1840), la tornade EF3 de la Rochelle (25 janvier 1971), et cette nouvelle tornade survenue à Saint-Jean-de Liversay.
 
 Trajectoire de la tornade EF3 de Saint-Jean-de-Liversay, le 20 janvier 1890.