A compter d'aujourd'hui, KERAUNOS met à disposition de nouveaux paramètres spécialement développés pour permettre une prévision plus fine du risque de supercellules en France. Ces orages rassemblent en effet une part significative des phénomènes violents, notamment pour ce qui concerne les fortes chutes de grêle. Leur prévision constitue de ce fait un enjeu majeur.

Les orages supercellulaires sont également réputés pour leur morphologie souvent spectaculaire. Ils sont pour cette raison particulièrement recherchés par les chasseurs et photographes d’orages. Les outils développés par Keraunos devraient permettre de mieux les appréhender et d’en faciliter l’anticipation.
 
 
 

SRH moteur gauche (LSRH)

L’hélicité relative (SRH – Storm Relative Helicity), exprimée en m²/s², est une mesure de la quantité de tourbillon horizontal présent en un point donné, calculée non pas sur la base du vent réel, mais en considérant le vent relatif au déplacement moyen des cellules convectives.

La SRH est ordinairement calculée pour des cellules orageuses à moteur droit. Ce mode de calcul n’est dès lors pas approprié dans le cas des supercellules moteur gauche, dont l’évolution et le comportement sont déterminés par une SRH tout à fait différente. Cet autre mode de calcul, spécifique aux cellules moteur gauche, est désigné sous l’acronyme LSRH, pour Left-moving Storm-Relative Helicity. Ce paramètre a été intégré dans les différents modèles WRF déployés par Keraunos, et permet d’évaluer la capacité des cellules moteur gauche à développer un mésoanticyclone durable et profond.
 
 
Champ de SRH 0-3 km. Modèle WRF 8 km France. (c) KERAUNOS          Champ de LSRH 0-3 km. Modèle WRF 8 km France. (c) KERAUNOS
 
 
  

Supercell Composite Parameter, moteur droit et moteur gauche

La recherche américaine dédiée aux orages supercellulaires a permis la mise au point, au début des années 2000, d’un indice composite générique, dont l’objet est de mettre en évidence les environnements propices aux supercellules. Baptisé Supercell Composite Parameter (SCP), cet indice connaît de multiples formulations et variantes. Sa conception d’origine est dévolue aux supercellules moteur droit, de loin les plus fréquentes.
 
Or les environnements propices aux supercellules moteur droit ne sont pas nécessairement propices aux supercellules moteur gauche, et inversement. KERAUNOS propose pour cette raison une nouvelle variante du SCP, dédiée à l’identification des environnements susceptibles de supporter le développement de supercellules moteur gauche : le LSCP (Left-moving Supercell Composite Parameter), formulé sur la base des travaux de recherche récents et inspiré de la variante utilisée par le Storm Prediction Center américain.
  
 
Champ de SRH 0-3 km. Modèle WRF 8 km France. (c) KERAUNOS          Champ de LSRH 0-3 km. Modèle WRF 8 km France. (c) KERAUNOS
 
 
 

Storm-motion, moteur droit et moteur gauche

A des fins de prévision immédiate, il est important de pouvoir évaluer rapidement le sens de déplacement et la vitesse de translation probables d’une supercellule une fois que celle-ci est initiée. Ceci permet notamment de juger instantanément des zones du territoire susceptibles de subir des orages violents à courte échéance, et dans quel délai.

Pour ce faire, deux champs dédiés ont été créés : l’un présente le « storm motion » en cas de supercellule moteur droit, et le second le « storm motion » en cas de supercellule moteur gauche.
 
 
 
Champ de SRH 0-3 km. Modèle WRF 8 km France. (c) KERAUNOS          Champ de LSRH 0-3 km. Modèle WRF 8 km France. (c) KERAUNOS
 
 

Ces divers champs sont fournis en libre accès ces prochains jours pour le modèle WRF 8 km France, puis seront réservés aux membres bienfaiteurs du Fonds Keraunos à partir du début de semaine prochaine.