La saison orageuse est active cette année aux Etats-Unis : les épisodes orageux se succèdent à un rythme rapproché depuis le début du printemps dans les Grandes Plaines et plusieurs dizaines de tornades ont déjà été recensées ces dernières semaines.

Ce lundi 20 mai devrait être marqué par un nouvel épisode orageux, qui s’annonce sévère en particulier sur le nord du Texas et sur l’Oklahoma. En effet, l’enfoncement d’un thalweg d’altitude sur les Rocheuses va diriger sur ces Etats un rapide flux de sud-ouest en haute troposphère, comme le montre la modélisation du WRF-ARW 5 km « Global » de Keraunos ci-dessous à gauche, tandis qu’un fort courant-jet de basses couches orienté au SSE se mettra en place au fil de la journée (ci-dessous à droite).

Le cisaillement directionnel induit sera encore accentué par des vents d’ESE au sol (ci-dessous à gauche), qui composeront des hodographes marqués par une rotation et une accélération régulière du vent avec l’altitude. Conséquemment, de très fortes valeurs d’hélicité relative sont attendues cet après-midi aux abords de l’Oklahoma, comme le montre la modélisation en haute résolution ci-dessous à droite (WRF-ARW 2 km Keraunos « Global »), avec une SRH 0-3 km localement supérieure à 700 m²/s² sur l’ouest de l’Oklahoma.

Dans le même temps, des fortes advections d’air chaud et très humide en provenance du Golfe du Mexique devraient gagner l’Oklahoma à partir de la fin de la matinée, ce qui induira une accentuation rapide et forte de l’instabilité latente, qui atteindra des niveaux sévères (MUCAPE localement > 4500 J/kg et MULI de -10 à -12K).

C’est ainsi une configuration particulièrement propice aux supercellules tornadiques qui est attendue cet après-midi. Les orages, violents, seront en mesure de produire des pluies intenses, des grêlons de plus de 5 cm de diamètre, des rafales de vent > 120 km/h et des tornades parfois durables et fortes (le Significant Tornado Parameter, notamment, atteint des seuils critiques dans la modélisation haute résolution, ci-dessous à droite).