Depuis plusieurs semaines, les pays du Golfe Persique et le Pakistan connaissent des chaleurs extrêmes avec souvent plus de 50°C. De nombreux records ont été battus.

53,7°C en Iran, nouveau record national et à 0,3°C du record mondial de chaleur

Ce mois de juin est particulièrement chaud dans le Golfe Persique.L'anomalie thermique atteint +2 voire +3°C sur le mois. 
Ce jeudi 29 juin, l'Iran a battu son record national de chaleur avec une valeur de 53.7°C à Ahwaz (ancien record 53.0°C atteint en 2016, 2014 et 2011). Cette valeur exceptionnelle n'est qu'à 0.3°C du record de chaleur mondial d'après-guerre qui est de 54.0°C (Koweït et USA).
Déjà au moins de mai, l'Iran avant battu son record national mensuel avec 50.5°C à Rask.




La température de la masse d'air est extrême dans la région, avec près de 38°C à 850 hPa (environ 1500 m d'altitude) et près de 45°C à 950 hPa (environ 500 m d'altitude) :



Une multitude d'autres records ces dernières semaines

Dans la nuit du 16 au 17 juin déjà, un record mondial a été battu : celui de la température nocturne la plus élevée jamais observée dans le monde. Avec 44.2°C tout au long de la nuit, l'aéroport de Khasab à Oman a battu ce record incroyable. Mais il ne s'agit pas d'un record de Tn (minimale) au sens strict puisqu'avec la rotation du vent au marin, la température a baissé la journée suivante (la minimale se relevant de 18h à 18h UTC).

Le Golfe Persique a connu bien d'autres records ces dernières semaines. Les Emirats Arabes Unis ont battu leur record national de chaleur avec 51.5°C à Mezaira. Une valeur de 52.1°C avait été relevée à Al Jazeera Border Gate mais elle considérée comme douteuse dans la mesure où les conditions de mesure sont discutées.

Le Pakistan a égalé son record national de chaleur au mois de mai dernier avec 53.5°C à Turbat dans l'extrême sud du pays. Le record mondial mensuel de chaleur est également égalé (53.5°C à Mohenjo-Daro toujours au Pakistan en mai 2010).

Enfin, un événement peu banal a été relevé ce mois-ci à nouveau en Iran. Une humidité exceptionnellement basse a été enregistrée le 21 juin à Safi Abad Dezful. Avec une température de 46.5°C et un point de rosée de -33.2°C, l'hygromètre a affiché une valeur de 0.36%, soit un air quasiment dépourvu de toute humidité !




On notera tout de même que l'hiver dernier s'est également révélé exceptionnel dans le Golfe puisque des records absolus de froid avaient été battus au Qatar et aux Emirats Arabes Unis.
Voici tous les records nationaux de température battus en 2017 :