Le 30 mai 2016, vers 17h30 locales, une tornade de très faible intensité (EF0) traverse une partie du territoire de Saint-Vincent-sur-Graon, dans le département de la Vendée. Le phénomène, qui a été filmé depuis la commune voisine de Moutiers-les-Mauxfaits, a provoqué de très faibles dommages sur une courte trajectoire.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade EF0 de Saint-Vincent-sur-Graon (Vendée) du 30 mai 2016
* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : 1,8 kilomètre (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : 40 mètres

* commune traversée : SAINT-VINCENT-SUR-GRAON (D73, la Miottière, D747)
* département : VENDÉE (85)
* altitude moyenne du terrain : 60 mètres
* type de terrain : terres arables hors périmètre d'irrigation ; systèmes culturaux et parcellaires complexes ; forêts de feuillus

* principaux dégâts : arbres feuillus adultes ébranchés ; un chêne couché (faible enracinement) ; champ de blé couché ; haies d'arbustes faiblement endommagées ; tôles d'un hangar pliées, retournées ou arrachées et projetées à faible distance ; branchages au sol

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

La tornade, qui a évolué selon une trajectoire du Nord-Est vers le Sud-Ouest, a principalement affecté l'ouest de la ferme de la Miottière : 

Trajectoire de la tornade EF0 de Saint-Vincent-sur-Graon (Vendée) du 30 mai 2016. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Un sens de déplacement inhabituel

La tornade de Saint-Vincent-sur-Graon du 30 mai 2016 a pu être identifiée à l'appui d'une vidéo prise à environ 2,5 kilomètres au sud, sur le territoire de Moutiers-les-Mauxfaits :






Sur la vidéo, on aperçoit un tuba assez massif et bien développé, mais le contact au niveau du sol n'est pas établi. Ce n'est qu'au terme d'une enquête de terrain effectuée par Valentin Perrault (Climat Vendée) que la tornade a pu être identifiée, sur une trajectoire proche de 2 kilomètres et selon un sens de déplacement inhabituel du Nord-Est vers le Sud-Ouest. Il est à noter que seules deux tornades, parmi tous les cas recensés par Keraunos, ont présenté cette configuration avant celle de Saint-Vincent-sur-Graon.

Contrairement à ce qu'aurait pu indiquer la vidéo, la tornade de Saint-Vincent-sur-Graon n'a pas exercé de dommages sur une largeur importante : l'influence du tourbillon au niveau du sol varie entre 30 mètres et 60 mètres.

Les premiers dommages sont identifiés à proximité de la D73. A cet endroit, quelques branches sont à terre, et un chêne est couché en direction du Sud/Sud-Ouest. Après analyse, il s'avère qu'il présentait un faible enracinement, ce qui aurait favorisé sa chute. Au-delà de la D73, la tornade survole le bois de la Bédaudière et le ruisseau de la Marzelle, mais aucun dégât n'a pu être identifié compte tenu de la topographie des lieux.

A l'approche de la ferme de la Miottière, la tornade traverse des parcelles agricoles et marque son passage dans un champ de blé, au sein duquel un axe de convergence a pu être clairement établi. En traversant l'exploitation de la Miottière, la tornade évite les principaux bâtiments mais touche tout de même un hangar, dont les tôles sont
retournées, arrachées et projetées à faible distance.

Le long de la D747, la tornade endommage encore quelques haies, puis de la végétation au sud d'une déchèterie. Au-delà de ce point, aucun dégât n'est perceptible, ce qui peut signifier que la tornade a cessé toute influence au niveau du sol. Cette hypothèse doit toutefois être considérée avec prudence, car la topographie des lieux a rendu l'enquête difficile et il n'est pas exclu que d'autres dégâts puissent avoir eu lieu dans des zones humides et peu accessibles.



Les photographies suivantes illustrent les dégâts causés par la tornade :

  • Tornade EF0 de Saint-Vincent-sur-Graon (Vendée) du 30 mai 2016. Chêne déraciné à proximité de la D73. © Valentin Perrault (Climat-Vendée)

  • Chêne ébranché près de la Miottière. © Valentin Perrault (Climat-Vendée)

  • Axe de convergence identifié dans un champ de blé situé à proximité de la ferme de la Miottière. © Valentin Perrault (Climat-Vendée)

  • Tôles d'un hangar pliées, retournées ou arrachées, et projetées à faible distance à la ferme de la Miottière. © Valentin Perrault (Climat-Vendée)