Une tornade de très faible intensité (EF0) a traversé le sud de la commune de Chenay (Deux-Sèvres) le 28 février 2014 vers 5h45 locales. Le phénomène a provoqué quelques légers dommages sur un moulin et sur de la végétation située aux alentours du cimetière.
 
La tornade de Chenay s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées), qui totalise 4 cas pour les journées des 27 et 28 février 2014 (24 heures glissantes), dont celui de Laurière (Haute-Vienne), de Breuillet (Charente-Maritime) et de Châteauneuf-sur-Charente (Charente).
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade EF0 de Chenay (79) du 28 février 2014* intensité maximale : EF0 soit des vents estimés entre 105 et 135 km/h
* distance parcourue : 3,1 kilomètres
* largeur moyenne : 30 mètres

* commune traversée : CHENAY (le Moulin de Brieuil, Bel-Air, Biraudières)
* département : DEUX-SEVRES (79)
* altitude moyenne du terrain : 125 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu, terres arables hors périmètres d'irrigation, prairies

* principaux dégâts : arbres feuillus ébranchés ; hangar d'un moulin dont le toit en tôles est partiellement arraché ; projections de tôles à plusieurs centaines de mètres ; plusieurs haies touchées ; dégâts au niveau du cimetière
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF0 de Chenay (Deux-Sèvres) du 28 février 2014
© Keraunos (fond de carte: Géoportail)
 

Enquête de terrain

Une enquête de terrain a été effectuée par Jean-Philippe Forestier pour KERAUNOS. Les relevés de dommages effectués permettent d'attester du passage d'un phénomène tourbillonnaire sur une trajectoire totale de 3,1 kilomètres et une largeur de 30 mètres, selon un sens de déplacement globalement orienté Ouest-Est.
 
Les divers dommages repertoriés sur les lieux ont permis de mettre en évidence une convergence des dégâts, ainsi qu'un couloir net et bien délimité d'une trentaine de mètres de largeur. En amont et en aval de ce couloir, aucun dégât de nature tourbillonnaire n'a été identifié.

Quelques dommages mineurs ont par ailleurs été observés en lointaine périphérie nord-est du couloir suivi par la tornade, mais ils sont vraisemblablement une conséquence des fortes rafales linéaires générées également par le front froid.
 
Tornade EF0 de Chenay (Deux-Sèvres) du 28 février 2014 - Arbres ébranchés au moulin de Brieuil (c) Jean-Philippe Forestier     Tornade EF0 de Chenay (Deux-Sèvres) du 28 février 2014 - Moulin de Brieuil - Toiture d'un hangar partiellement arrachée (c) Jean-Philippe Forestier     Tornade EF0 de Chenay (Deux-Sèvres) du 28 février 2014 - Moulin de Brieuil - Grillages pliés ou tordus (probablement en raison de la projection du toit du hangar) (c) Jean-Philippe Forestier
© Jean-Philippe Forestier / KERAUNOS
 
Tornade EF0 de Chenay (Deux-Sèvres) du 28 février 2014 - Tôles éparpillées dans les champs à l'est du moulin (c) Jean-Philippe Forestier     Tornade EF0 de Chenay (Deux-Sèvres) du 28 février 2014 - Tôles éparpillées dans les champs à l'est du moulin (c) Jean-Philippe Forestier     Tornade EF0 de Chenay (Deux-Sèvres) du 28 février 2014 - Biraudières - Haie touchée (c) Jean-Philippe Forestier
© Jean-Philippe Forestier / KERAUNOS
 
 

Coupure de presse

Le quotidien régional La Nouvelle République a mentionné la tornade dans son édition du 4 mars 2014
 
Une tornade cause d'importants dégâts à Chenay

Dans la nuit de vendredi à samedi, une violente tornade venue de l'ouest a touché des bâtiments situés au Moulin de Brieuil, à Chenay. Selon les victimes et les témoins venus constater l'étendue des dégâts, matériels uniquement, la tornade a suivi un étroit couloir avant de traverser les bâtiments vers 5?h?30. Le violent tourbillon a arraché la toiture et les poutres pourtant imposantes, et a dispersé les tôles dans un rayon de plusieurs centaines de mètres. Le phénomène s'est ensuite déplacé vers le bourg de Chenay, causant d'autres dégâts en particulier au cimetière.