Le 15 septembre 2014, peu avant 14 heures locales, une tornade de très faible intensité (EF0) s'est développée le long de l'avenue du Plan de Campagne, commune de Cabriès (Bouches-du-Rhône). Le phénomène, très peu mobile, a provoqué de faibles dégâts, notamment sur deux magasins, sans faire de blessés.
 
Fait rare, cette tornade survient quasiment au même emplacement que celle qui avait frappé plus largement le Plan de Campagne le 14 octobre 2012, en provoquant des dégâts d'intensité EF1.

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade EF0 de Cabriès (13) du 15 septembre 2014* intensité maximale : EF0 soit des vents estimés de 105 à 135 km/h
* distance parcourue : 200 mètres
* largeur moyenne : 30 mètres

* commune traversée : CABRIÈS (avenue du Plan de Campagne)
* département : BOUCHES-DU-RHÔNE (13)
* altitude moyenne du terrain : 219 mètres
* type de terrain : zones industrielles et commerciales

* principaux dégâts : couvertures en tôles de façades et de toitures de plusieurs magasins endommagées (surface extrêmement limitée) ; un panneau publicitaire arraché ; débris légers emportés en altitude au sein de la tornade
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

Cliquer sur la carte suivante pour l'agrandir :
 
Trajectoire de la tornade EF0 de Cabriès (Bouches-du-Rhône) du 15 septembre 2014. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte: Géoportail)
  

Une tornade quasiment immobile

La tornade de Cabriès s'est formée sur le flanc sud d'un petit amas orageux multicellulaire actif, très peu mobile et producteur de fortes pluies. De très faible intensité (EF0), elle a pu être filmée par un témoin situé en bordure de l'avenue du Plan de Campagne, peu avant 14 heures locales :
 
 


 

 
Tornade à Plan de Campagne (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, le 15 septembre 2014. Capture vidéo. © M. Depasse
 
 
Tornade à Plan de Campagne (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, le 15 septembre 2014. Capture vidéo. © M. Depasse
 
 
Tornade à Plan de Campagne (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, le 15 septembre 2014. Capture vidéo. © M. Depasse
 
 
Cette vidéo témoigne d'un phénomène très peu mobile, dont le mouvement s'avère chaotique, avec un déplacement initialement NNE/SSO, avant d'évoluer en sens inverse. De fait, la tornade circule sur cette petite portion de la zone commerciale durant plus de 4 minutes, ce qui constitue un comportement peu fréquemment observé jusqu'à ce jour en France.
 
Les dégâts, peu marqués, se limitent à un panneau publicitaire arraché et à des couvertures en tôle envolées (façades et toitures de magasins à bardage métallique). Ces dommages permettent d'établir une intensité EF0 pour cette tornade. Malgré cette faible intensité, il est heureux que le centre commercial ait été fermé au moment de la tornade, car les projections de tôles au sol auraient pu provoquer des victimes humaines dans cette zone habituellement très passante.
 
A noter que les divers témoignages recueillis confirment qu'un tuba était visible sous la base nuageuse, mais que le tube de la tornade ne s'est pas entièrement condensé. Au niveau du sol, le buisson ne s'est lui-même constitué que par intermittences.
 

Analyse des conditions météorologiques

La tornade de Cabriès s'est formée dans un contexte fortement instable mais peu dynamique. Un flux faiblement cyclonique était alors en place sur le sud du pays, avec des vents faibles entre le sol et 3 km d'altitude, modérés aux étages moyens, et un peu plus rapides en haute altitude. Les Bouches-du-Rhône étaient de fait positionnés en bordure nord d'une branche de jet étirée de l'Espagne à l'Italie. Les deux champs ci-dessous, issus du modèle WRF Europe 13 km, illustrent les grandes lignes de la situation synoptique :
 
Vent moyen 250 hPa et Z250, le 15 septembre 2014 à 14h locales. Modèle WRF 13 km Europe. Run du 15.09.2014 06Z. © KERAUNOS       Tourbillon absolu à 500 hPa et Z500, le 15 septembre 2014 à 14h locales. Modèle WRF 13 km Europe. Run du 15.09.2014 06Z. © KERAUNOS
 
 
 
Un afflux d'air humide en provenance de Méditerranée affectait la basse vallée du Rhône, comme en témoignent les niveaux de condensation bas (ci-dessous à gauche). Le modèle WRF 1 km France présente dès lors des profils verticaux très instables, avec des indices de soulèvement fortement négatifs (ci-dessous à droite) :
 
Altitude du LCL, le 15 septembre 2014 à 15h locales. Modèle WRF 1 km France. Run du 15.09.2014 12Z. © KERAUNOS       Lifted Index, le 15 septembre 2014 à 15h locales. Modèle WRF 1 km France. Run du 15.09.2014 12Z. © KERAUNOS
 
 
Le radiosondage réalisé à Nîmes à 14h locales, soit à l'heure de survenue de la tornade, confirme ces éléments, avec notamment une MUCAPE de 1.356 J/kg et un MULI de -4 K. Les cisaillements profonds sont peu marqués (11 m/s), tandis que l'hélicité relative en basses couches demeure modeste (SRH 0-1 km de 21 m²/s² et SRH 0-3 km de 74 m²/s²). Malgré la distance qui sépare Nîmes de la région de Marseille, ce profil est relativement proche de l'environnement dans lequel s'est développé la tornade de Cabriès.
 
Radiosondage de Nîmes du 15 septembre 2014 à 14h00 locales. © KERAUNOS
 
 

En savoir plus

 
Evénéments orageux remarquables en Provence-Alpes-Côte-d'Azur.          Climatologie des tornades en Provence-Alpes-Côte-d'Azur.